Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Mardi, 23 Juillet 2024 à 23:34 / Besoin d'aide

Côte d'Ivoire: l'Exportation Des Noix De Cajou Suspendue Sine Die - Agriculture - Ivoireland

Forum Ivoireland / Agriculture / Côte d'Ivoire: l'Exportation Des Noix De Cajou Suspendue Sine Die (47 Vues)

Les Fournisseurs De Noix De Cajou En Difficulté Face À La Concurrence Asiatique / La Certification Fairtrade Du Cacao Suspendue Suite À Des Soupçons De Fraude / Emmanuel Tra-Bi Visite Des Unités De Transformation De La Filière Cajou (2) (3)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 13 mai à 17:02

La Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de noix de cajou, a décidé de suspendre temporairement l'exportation de ce produit stratégique. Cette mesure, annoncée récemment par le ministère de l'Agriculture, vise à garantir l'approvisionnement des unités locales de transformation et à promouvoir l'agro-industrie nationale.

Une décision attendue par les opérateurs locaux


Selon les autorités, la suspension de l'exportation de noix de cajou est motivée par la nécessité de protéger les intérêts des transformateurs locaux. En effet, les opérateurs ivoiriens ont évoqué des difficultés dans l'achat de noix de cajou en raison de la concurrence accrue sur le marché international, notamment de la part des acteurs asiatiques. "Nous devons protéger notre industrie locale et garantir que les noix de cajou produites dans notre pays soient transformées ici même", a déclaré un responsable du ministère de l'Agriculture.

La décision de suspendre l'exportation de noix de cajou est donc un soulagement pour les transformateurs locaux qui ont longtemps souffert de la concurrence déloyale des acteurs étrangers. "Nous sommes ravis de cette décision qui nous permettra de nous approvisionner en noix de cajou de qualité et de développer notre industrie", a déclaré le président de l'Association des transformateurs de cajou de Côte d'Ivoire.

Une rencontre pour coordonner les efforts


Dans la même logique, une rencontre entre les acteurs de l'Association des exportateurs de cajou de Côte d'Ivoire (AEC) a eu lieu le 10 mai dernier. L'objectif de cette rencontre était de coordonner les efforts pour impacter de façon positive la nouvelle décision portant sur la suspension temporaire de la noix de cajou. Les acteurs ont ainsi pu discuter des moyens de mettre en œuvre cette décision et de promouvoir l'agro-industrie locale.

La Côte d'Ivoire prévoit de transformer 320 000 tonnes de noix de cajou en 2024, avec une production attendue de 1,25 million de tonnes. Cet objectif ambitieux nécessitera une coordination étroite entre les acteurs de la filière et les autorités pour garantir que les noix de cajou produites dans le pays soient transformées localement.

La suspension temporaire de l'exportation de noix de cajou en Côte d'Ivoire pose la question de l'avenir de cette activité dans le pays. Quels seront les effets à long terme de cette décision sur l'économie ivoirienne? Les acteurs de la filière parviendront-ils à atteindre les objectifs fixés pour 2024? Seule l'avenir nous le dira.

(Commenter) (Signaler)

Image de Agriculture. La Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de noix de cajou, a décidé de suspendre temporairement l'exportation de ce produit stratégique. Cette mesure, annoncée récemment par le ministère de l'Agriculture, vise à garantir l'approvisionnement des unités locales de transformation et à promouvoir l'agro-industrie nationale. Une décision attendue par les opérateurs locaux Selon les autorités, la suspension de l'exportation de noix de cajou est motivée par la nécessité de protéger les intérêts des transformateurs locaux. En effet, les opérateurs ivoiriens ont évoqué des difficultés dans l'achat de noix de cajou en raison de la concurrence accrue sur le marché international, notamment de la part des acteurs asiatiques. "Nous devons protéger notre industrie locale et garantir que les noix de cajou produites dans notre pays soient transformées ici même", a déclaré un responsable du ministère de l'Agriculture. La décision de suspendre l'exportation de noix de cajou est donc un soulagement pour les transformateurs locaux qui ont longtemps souffert de la concurrence déloyale des acteurs étrangers. "Nous sommes ravis de cette décision qui nous permettra de nous approvisionner en noix de cajou de qualité et de développer notre industrie", a déclaré le président de l'Association des transformateurs de cajou de Côte d'Ivoire. Une rencontre pour coordonner les efforts Dans la même logique, une rencontre entre les acteurs de l'Association des exportateurs de cajou de Côte d'Ivoire (AEC) a eu lieu le 10 mai dernier. L'objectif de cette rencontre était de coordonner les efforts pour impacter de façon positive la nouvelle décision portant sur la suspension temporaire de la noix de cajou. Les acteurs ont ainsi pu discuter des moyens de mettre en œuvre cette décision et de promouvoir l'agro-industrie locale. La Côte d'Ivoire prévoit de transformer 320 000 tonnes de noix de cajou en 2024, avec une production attendue de 1,25 million de tonnes. Cet objectif ambitieux nécessitera une coordination étroite entre les acteurs de la filière et les autorités pour garantir que les noix de cajou produites dans le pays soient transformées localement. La suspension temporaire de l'exportation de noix de cajou en Côte d'Ivoire pose la question de l'avenir de cette activité dans le pays. Quels seront les effets à long terme de cette décision sur l'économie ivoirienne? Les acteurs de la filière parviendront-ils à atteindre les objectifs fixés pour 2024? Seule l'avenir nous le dira.

(1) Répondre

Restauration Des Forêts: Tchagba Renforce Des Alliances Stratégiques À New York / La Certification Fairtrade Du Cacao Suspendue Suite À Des Soupçons De Fraude / Les Prix Du Cacao Chutent Brusquement Après Une Période De Forte Hausse

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.