Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Vendredi, 12 Juillet 2024 à 11:55 / Besoin d'aide

Côte d'Ivoire: Ultimatum De Bruno Koné Aux Détenteurs d'Attestations Villageois - Politique - Ivoireland

Forum Ivoireland / Politique / Côte d'Ivoire: Ultimatum De Bruno Koné Aux Détenteurs d'Attestations Villageois (11 Vues)

Logement Et Urbanisme: Bruno Koné Dévoile Les 5 Points Clés De On Ministère / Depuis Bouaké, Koné Mamadou (Uj-RHDP) Critique l'Opposition / Tiémoko Meyliet Koné, Le Successeur Possible De Ouattara Pour 2025? (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 03 juillet à 17:10

Dans un mouvement audacieux visant à moderniser la gestion foncière en Côte d'Ivoire, le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a lancé un ultimatum clair aux détenteurs d'attestations villageoises. Avec l'introduction de l'Attestation de Droit d'Usage coutumier (ADU), le ministre entend réformer de manière significative le système foncier rural. Cette mesure, effective depuis le 1er juillet 2024, donne aux citoyens et aux services techniques des délais spécifiques pour se conformer à la nouvelle réglementation.

Contexte de la Réforme Foncière


La réforme initiée par Bruno Nabagné Koné s'inscrit dans un effort plus large pour clarifier et sécuriser les droits fonciers en Côte d'Ivoire. Les attestations villageoises, bien que reconnues traditionnellement, ont souvent donné lieu à des conflits de propriété et à des ambiguïtés dans l'administration des terres. L'ADU vise à standardiser et à légaliser les droits d'usage foncier, en s'appuyant sur des enregistrements précis et des validations officielles.

Le passage à l'ADU nécessite une mise à jour significative de la documentation et des pratiques foncières à travers le pays. Cette transition est soutenue par une campagne d'information et un travail sur le terrain impliquant des commissaires de justice et les communautés locales, pour s'assurer que les données contenues dans les guides fonciers soient à jour et incontestables.

Les détenteurs actuels d'attestations villageoises ont jusqu'à la fin août pour se familiariser avec les nouvelles directives, tandis que les services techniques ont trois mois pour finaliser les opérations de conformité des lotissements. Cette période est cruciale pour éviter les interruptions dans les transactions foncières et garantir une transition en douceur vers le nouveau système.

Impact sur les Citoyens et les Autorités Locales


À partir du 1er janvier 2025, les anciennes attestations ne seront plus acceptées, marquant un tournant décisif dans la gestion des droits fonciers en Côte d'Ivoire. Cette directive souligne l'importance pour tous les détenteurs de se conformer rapidement à la nouvelle disposition pour éviter des complications légales ou administratives.

L'ADU est conçu pour offrir une plus grande sécurité juridique aux détenteurs de terres, réduisant les conflits fonciers et favorisant un développement économique plus stable. Par cette réforme, le gouvernement ivoirien espère attirer davantage d'investissements dans les zones rurales, en clarifiant les droits de propriété et en facilitant l'accès aux ressources foncières.

La réussite de cette réforme dépendra de la capacité des services administratifs à gérer efficacement la transition, ainsi que de la réceptivité des communautés locales. Les défis incluent la formation des agents fonciers, la sensibilisation des populations rurales, et l'adaptation des pratiques traditionnelles à un cadre réglementaire formel.

La réforme foncière entreprise par Bruno Nabagné Koné est un pari audacieux pour moderniser et sécuriser l'administration des terres en Côte d'Ivoire. En mettant en place l'ADU, le ministre cherche non seulement à résoudre les problèmes persistants liés à la gestion foncière, mais également à poser les bases d'un développement rural soutenu et équitable. Comment les communautés rurales ivoiriennes peuvent-elles s'assurer que la transition vers l'Attestation de Droit d'Usage coutumier se fasse de manière inclusive et équitable pour tous les détenteurs de terres ?

(Commenter) (Signaler)

Image de Politique. Dans un mouvement audacieux visant à moderniser la gestion foncière en Côte d'Ivoire, le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a lancé un ultimatum clair aux détenteurs d'attestations villageoises. Avec l'introduction de l'Attestation de Droit d'Usage coutumier (ADU), le ministre entend réformer de manière significative le système foncier rural. Cette mesure, effective depuis le 1er juillet 2024, donne aux citoyens et aux services techniques des délais spécifiques pour se conformer à la nouvelle réglementation. Contexte de la Réforme Foncière La réforme initiée par Bruno Nabagné Koné s'inscrit dans un effort plus large pour clarifier et sécuriser les droits fonciers en Côte d'Ivoire. Les attestations villageoises, bien que reconnues traditionnellement, ont souvent donné lieu à des conflits de propriété et à des ambiguïtés dans l'administration des terres. L'ADU vise à standardiser et à légaliser les droits d'usage foncier, en s'appuyant sur des enregistrements précis et des validations officielles. Le passage à l'ADU nécessite une mise à jour significative de la documentation et des pratiques foncières à travers le pays. Cette transition est soutenue par une campagne d'information et un travail sur le terrain impliquant des commissaires de justice et les communautés locales, pour s'assurer que les données contenues dans les guides fonciers soient à jour et incontestables. Les détenteurs actuels d'attestations villageoises ont jusqu'à la fin août pour se familiariser avec les nouvelles directives, tandis que les services techniques ont trois mois pour finaliser les opérations de conformité des lotissements. Cette période est cruciale pour éviter les interruptions dans les transactions foncières et garantir une transition en douceur vers le nouveau système. Impact sur les Citoyens et les Autorités Locales À partir du 1er janvier 2025, les anciennes attestations ne seront plus acceptées, marquant un tournant décisif dans la gestion des droits fonciers en Côte d'Ivoire. Cette directive souligne l'importance pour tous les détenteurs de se conformer rapidement à la nouvelle disposition pour éviter des complications légales ou administratives. L'ADU est conçu pour offrir une plus grande sécurité juridique aux détenteurs de terres, réduisant les conflits fonciers et favorisant un développement économique plus stable. Par cette réforme, le gouvernement ivoirien espère attirer davantage d'investissements dans les zones rurales, en clarifiant les droits de propriété et en facilitant l'accès aux ressources foncières. La réussite de cette réforme dépendra de la capacité des services administratifs à gérer efficacement la transition, ainsi que de la réceptivité des communautés locales. Les défis incluent la formation des agents fonciers, la sensibilisation des populations rurales, et l'adaptation des pratiques traditionnelles à un cadre réglementaire formel. La réforme foncière entreprise par Bruno Nabagné Koné est un pari audacieux pour moderniser et sécuriser l'administration des terres en Côte d'Ivoire. En mettant en place l'ADU, le ministre cherche non seulement à résoudre les problèmes persistants liés à la gestion foncière, mais également à poser les bases d'un développement rural soutenu et équitable. Comment les communautés rurales ivoiriennes peuvent-elles s'assurer que la transition vers l'Attestation de Droit d'Usage coutumier se fasse de manière inclusive et équitable pour tous les détenteurs de terres ?

(1) Répondre

Meyliet Koné Affirme Que Ouattara Est Déterminé À Poursuivre Son Engagement / Europe-Afrique: Koné Expose Les Progrès De l'Éducation Et De l'Alphabétisation / Tensions Au Sein Du RHDP: Kafana Koné Et Cissé Bacongo En Désaccord

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.