Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Mercredi, 24 Juillet 2024 à 0:39 / Besoin d'aide

Logement Et Urbanisme: Bruno Koné Dévoile Les 5 Points Clés De On Ministère - Politique - Ivoireland

Forum Ivoireland / Politique / Logement Et Urbanisme: Bruno Koné Dévoile Les 5 Points Clés De On Ministère (33 Vues)

Depuis Bouaké, Koné Mamadou (Uj-RHDP) Critique l'Opposition / Tiémoko Meyliet Koné, Le Successeur Possible De Ouattara Pour 2025? / La Habg Évalue La Bonne Gouvernance Et Dévoile Les Perspectives De Mise En Œuvre (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 15 juin à 17:28

Dans un contexte où la demande de logements et d'espaces urbains ne cesse de croître, le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Koné, a dévoilé les réalisations de son ministère au cours de l'année 2023. Cinq points clés ont été mis en avant, visant à améliorer la gouvernance, la sécurité et la qualité de vie des citoyens.

Attestation du droit d'usage coutumier : une réforme attendue


À partir du 1er juillet 2024, l'Attestation villageoise sera remplacée par l'Attestation du droit d'usage coutumier, produite exclusivement par l'État à travers les services du ministère de la Construction, Logement et de l'Urbanisme. Selon le ministre, cette réforme vise à mettre fin aux multiples attributions sur la même parcelle et à offrir un document infalsifiable. "L'Attestation du droit d'usage coutumier ne peut faire l'objet de transaction en dehors du ministère", a-t-il précisé.

Le ministère de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme travaille à renforcer l'intégrité juridique de l'Arrêté de Concession Définitive (ACD), élément clé de sécurisation des transactions en matière foncière et de dynamisation de l'économie nationale. Cette mesure vise à offrir une plus grande sécurité aux investisseurs et aux citoyens.

Le ministre a annoncé un déficit de logements estimé à 800.000 unités, avec un taux d'accroissement de 10% par an. Cette situation s'explique par la démographie galopante, l'urbanisation et l'impact du temps sur les logements déjà existants. Pour pallier ce déficit, le ministre a annoncé la relance du Projet Présidentiel de construction de Logements Sociaux et Économiques (PPLSE) après une meilleure réglementation du secteur de l'habitat.

Règlement des litiges et rénovation des bâtiments vieillissants


Le ministère a enregistré 571 recours administratifs préalables où demande d'annulation en 2023. Sur 571 plaintes, huit ont été acceptés par le ministère. Le ministre a également annoncé la rénovation progressive des bâtiments vieillissants, après leur identification. En ce qui concerne la pyramide du plateau, il a indiqué que le bâtiment est revenu dans le patrimoine de l'État et que c'est le ministère en charge des Patrimoines de l'État qui en a désormais la charge.

Le ministre a révélé que 69% des utilisateurs ignorent les réformes et procédures du ministère. Il a invité la population à s'informer davantage sur les outils de planification et de gestion urbaine du ministère, qui visent à offrir aux usagers des services de qualité, de mieux maîtriser l'expansion des villes et veiller à leur application effective. Enfin, il a confirmé que le projet de transfert de la capitale à Yamoussoukro ne souffre d'aucune ambiguïté.

Alors que le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme a dévoilé les réalisations de son ministère, une question se pose : quels seront les résultats concrets de ces réformes pour les citoyens ? Pourront-ils enfin bénéficier de logements décents et de services de qualité ? Seul l'avenir le dira.

(Commenter) (Signaler)

Image de Politique. Dans un contexte où la demande de logements et d'espaces urbains ne cesse de croître, le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Koné, a dévoilé les réalisations de son ministère au cours de l'année 2023. Cinq points clés ont été mis en avant, visant à améliorer la gouvernance, la sécurité et la qualité de vie des citoyens. Attestation du droit d'usage coutumier : une réforme attendue À partir du 1er juillet 2024, l'Attestation villageoise sera remplacée par l'Attestation du droit d'usage coutumier, produite exclusivement par l'État à travers les services du ministère de la Construction, Logement et de l'Urbanisme. Selon le ministre, cette réforme vise à mettre fin aux multiples attributions sur la même parcelle et à offrir un document infalsifiable. "L'Attestation du droit d'usage coutumier ne peut faire l'objet de transaction en dehors du ministère", a-t-il précisé. Le ministère de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme travaille à renforcer l'intégrité juridique de l'Arrêté de Concession Définitive (ACD), élément clé de sécurisation des transactions en matière foncière et de dynamisation de l'économie nationale. Cette mesure vise à offrir une plus grande sécurité aux investisseurs et aux citoyens. Le ministre a annoncé un déficit de logements estimé à 800.000 unités, avec un taux d'accroissement de 10% par an. Cette situation s'explique par la démographie galopante, l'urbanisation et l'impact du temps sur les logements déjà existants. Pour pallier ce déficit, le ministre a annoncé la relance du Projet Présidentiel de construction de Logements Sociaux et Économiques (PPLSE) après une meilleure réglementation du secteur de l'habitat. Règlement des litiges et rénovation des bâtiments vieillissants Le ministère a enregistré 571 recours administratifs préalables où demande d'annulation en 2023. Sur 571 plaintes, huit ont été acceptés par le ministère. Le ministre a également annoncé la rénovation progressive des bâtiments vieillissants, après leur identification. En ce qui concerne la pyramide du plateau, il a indiqué que le bâtiment est revenu dans le patrimoine de l'État et que c'est le ministère en charge des Patrimoines de l'État qui en a désormais la charge. Le ministre a révélé que 69% des utilisateurs ignorent les réformes et procédures du ministère. Il a invité la population à s'informer davantage sur les outils de planification et de gestion urbaine du ministère, qui visent à offrir aux usagers des services de qualité, de mieux maîtriser l'expansion des villes et veiller à leur application effective. Enfin, il a confirmé que le projet de transfert de la capitale à Yamoussoukro ne souffre d'aucune ambiguïté. Alors que le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme a dévoilé les réalisations de son ministère, une question se pose : quels seront les résultats concrets de ces réformes pour les citoyens ? Pourront-ils enfin bénéficier de logements décents et de services de qualité ? Seul l'avenir le dira.

Deuxième Image de Politique. Dans un contexte où la demande de logements et d'espaces urbains ne cesse de croître, le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Koné, a dévoilé les réalisations de son ministère au cours de l'année 2023. Cinq points clés ont été mis en avant, visant à améliorer la gouvernance, la sécurité et la qualité de vie des citoyens. Attestation du droit d'usage coutumier : une réforme attendue À partir du 1er juillet 2024, l'Attestation villageoise sera remplacée par l'Attestation du droit d'usage coutumier, produite exclusivement par l'État à travers les services du ministère de la Construction, Logement et de l'Urbanisme. Selon le ministre, cette réforme vise à mettre fin aux multiples attributions sur la même parcelle et à offrir un document infalsifiable. "L'Attestation du droit d'usage coutumier ne peut faire l'objet de transaction en dehors du ministère", a-t-il précisé. Le ministère de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme travaille à renforcer l'intégrité juridique de l'Arrêté de Concession Définitive (ACD), élément clé de sécurisation des transactions en matière foncière et de dynamisation de l'économie nationale. Cette mesure vise à offrir une plus grande sécurité aux investisseurs et aux citoyens. Le ministre a annoncé un déficit de logements estimé à 800.000 unités, avec un taux d'accroissement de 10% par an. Cette situation s'explique par la démographie galopante, l'urbanisation et l'impact du temps sur les logements déjà existants. Pour pallier ce déficit, le ministre a annoncé la relance du Projet Présidentiel de construction de Logements Sociaux et Économiques (PPLSE) après une meilleure réglementation du secteur de l'habitat. Règlement des litiges et rénovation des bâtiments vieillissants Le ministère a enregistré 571 recours administratifs préalables où demande d'annulation en 2023. Sur 571 plaintes, huit ont été acceptés par le ministère. Le ministre a également annoncé la rénovation progressive des bâtiments vieillissants, après leur identification. En ce qui concerne la pyramide du plateau, il a indiqué que le bâtiment est revenu dans le patrimoine de l'État et que c'est le ministère en charge des Patrimoines de l'État qui en a désormais la charge. Le ministre a révélé que 69% des utilisateurs ignorent les réformes et procédures du ministère. Il a invité la population à s'informer davantage sur les outils de planification et de gestion urbaine du ministère, qui visent à offrir aux usagers des services de qualité, de mieux maîtriser l'expansion des villes et veiller à leur application effective. Enfin, il a confirmé que le projet de transfert de la capitale à Yamoussoukro ne souffre d'aucune ambiguïté. Alors que le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme a dévoilé les réalisations de son ministère, une question se pose : quels seront les résultats concrets de ces réformes pour les citoyens ? Pourront-ils enfin bénéficier de logements décents et de services de qualité ? Seul l'avenir le dira.

(1) Répondre

Meyliet Koné Affirme Que Ouattara Est Déterminé À Poursuivre Son Engagement / Ministère Des Mines, Du Pétrole Et De l’Énergie: Coulibaly Établit 5 Principes / Europe-Afrique: Koné Expose Les Progrès De l'Éducation Et De l'Alphabétisation

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.