Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Jeudi, 18 Juillet 2024 à 08:52 / Besoin d'aide

Tensions Au Sein Du RHDP: Kafana Koné Et Cissé Bacongo En Désaccord - Politique - Ivoireland

Forum Ivoireland / Politique / Tensions Au Sein Du RHDP: Kafana Koné Et Cissé Bacongo En Désaccord (32 Vues)

Les Tensions Au Sein Du RHDP Pourraient-Elles Fragiliser Le Parti Au Pouvoir? / Plateau: Désaccord Entre La Dgddl, La Préfecture d'Abidjan Et Cissé Bacongo / Cissé Bacongo (RHDP) Critique La Candidature De Gbagbo À La Présidentielle 2025 (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 03 mai à 23:44

Les remous secouent les fondations du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en Côte d'Ivoire, suscitant des anticipations quant à une réforme majeure orchestrée par le président Alassane Ouattara. Les divergences entre les figures influentes du parti, telles que Gilbert Koné Kafana et Ibrahim Bacongo Cissé, laissent entrevoir une période de turbulences au sein du pouvoir ivoirien.

Des querelles persistantes au sein du RHDP


Des sources internes au RHDP révèlent des tensions croissantes entre Gilbert Koné Kafana, président du directoire, et Ibrahim Bacongo Cissé, secrétaire exécutif. Ces désaccords, en cours depuis un certain temps, ont attiré l'attention du président Ouattara, qui voit dans ces dissensions une menace pour la stabilité de son parti.

Les querelles internes ont déjà éclaté au grand jour, notamment en janvier dernier, lorsque des opérations de déguerpissement ont ravivé les rivalités entre Cissé Bacongo et Adama Bictogo, maire RHDP de Yopougon et président de l'Assemblée nationale. Le mécontentement public exprimé par Bictogo à l'égard de la gestion de ces événements par Bacongo a accentué les tensions au sein du parti.


https://www.youtube.com/watch?v=m6zDpUJ32_E

Préoccupations en période sensible


Alors que le RHDP se prépare pour les élections présidentielles de 2025, toute division interne est perçue comme une menace pour la cohésion du parti au pouvoir. Dans cette optique, le président Ouattara encourage une résolution discrète des différends internes afin de préserver l'image unifiée du RHDP et sa position dominante sur l'échiquier politique ivoirien.

La réunion du Présidium du RHDP, prévue pour le jeudi 2 mai 2024, devrait marquer le début des discussions sur une réorganisation substantielle du parti. Alors que le maintien de Robert Beugré Mambé en tant que Premier ministre semble acquis, des ajustements sont attendus dans d'autres postes clés du gouvernement, afin de renforcer l'unité et l'efficacité de l'exécutif ivoirien. Dans ce climat de tensions internes au RHDP, comment le président Ouattara parviendra-t-il à concilier les intérêts divergents des différents acteurs du parti en vue des élections présidentielles de 2025 ?

(Commenter) (Signaler)

Image de Politique. Les remous secouent les fondations du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en Côte d'Ivoire, suscitant des anticipations quant à une réforme majeure orchestrée par le président Alassane Ouattara. Les divergences entre les figures influentes du parti, telles que Gilbert Koné Kafana et Ibrahim Bacongo Cissé, laissent entrevoir une période de turbulences au sein du pouvoir ivoirien. Des querelles persistantes au sein du RHDP Des sources internes au RHDP révèlent des tensions croissantes entre Gilbert Koné Kafana, président du directoire, et Ibrahim Bacongo Cissé, secrétaire exécutif. Ces désaccords, en cours depuis un certain temps, ont attiré l'attention du président Ouattara, qui voit dans ces dissensions une menace pour la stabilité de son parti. Les querelles internes ont déjà éclaté au grand jour, notamment en janvier dernier, lorsque des opérations de déguerpissement ont ravivé les rivalités entre Cissé Bacongo et Adama Bictogo, maire RHDP de Yopougon et président de l'Assemblée nationale. Le mécontentement public exprimé par Bictogo à l'égard de la gestion de ces événements par Bacongo a accentué les tensions au sein du parti. Préoccupations en période sensible Alors que le RHDP se prépare pour les élections présidentielles de 2025, toute division interne est perçue comme une menace pour la cohésion du parti au pouvoir. Dans cette optique, le président Ouattara encourage une résolution discrète des différends internes afin de préserver l'image unifiée du RHDP et sa position dominante sur l'échiquier politique ivoirien. La réunion du Présidium du RHDP, prévue pour le jeudi 2 mai 2024, devrait marquer le début des discussions sur une réorganisation substantielle du parti. Alors que le maintien de Robert Beugré Mambé en tant que Premier ministre semble acquis, des ajustements sont attendus dans d'autres postes clés du gouvernement, afin de renforcer l'unité et l'efficacité de l'exécutif ivoirien. Dans ce climat de tensions internes au RHDP, comment le président Ouattara parviendra-t-il à concilier les intérêts divergents des différents acteurs du parti en vue des élections présidentielles de 2025 ?

(1) Répondre

Cissé Bacongo (Se RHDP) Répond À Gbagbo Sur l'Affaire Du Braquage De La Bceao / Présidentielle: Bacongo Cissé Déclare Que Laurent Gbagbo n'Est Pas Admissible / Koumassi: Un Nouveau Maire Désigné Pour Remplacer Cissé Bacongo

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.