Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Dimanche, 14 Juillet 2024 à 23:21 / Besoin d'aide

Campagne De Vaccination Gratuite Des Chiens Contre La Rage Entamée À Abigui - Animaux - Ivoireland

Forum Ivoireland / Animaux / Campagne De Vaccination Gratuite Des Chiens Contre La Rage Entamée À Abigui (25 Vues)

Comment Occuper Mes Chiens Avec d'Autres Activités Pour Leur Éviter l'Ennui? / Des Foyers De Peste Porcine Africaine Détectés À Songon Et Bouaflé / Le Changement Climatique Pourrait Entraîner Des Migrations Massives De Serpents (2)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 22 mai à 13:53

Une lutte sans merci contre la rage canine est engagée à Abigui, une sous-préfecture nichée à quelques encablures de Dimbokro, dans la région du N’Zi. L’initiative, lancée mardi dernier lors d'une cérémonie solennelle, vise à protéger la population locale contre cette maladie mortelle.

Mobilisation générale pour une vaccination cruciale


La campagne de vaccination, étalée sur cinq jours, intervient en réponse à un cas avéré de rage canine, confirmé après des analyses réalisées par le Laboratoire central vétérinaire de Bingerville. Sous la houlette du sous-préfet Thierro Michel Bohui, les autorités locales appellent à une mobilisation collective pour garantir la réussite de cette opération cruciale.

Le sous-préfet a souligné l’importance de cette initiative, soulignant qu'elle est non seulement gratuite mais également obligatoire. Cette mesure vise à protéger efficacement la population contre les risques associés à cette maladie redoutable. Trois équipes dédiées vont sillonner les 17 villages composant la sous-préfecture d’Abigui pour administrer les vaccins. Cette campagne est menée par les services vétérinaires du ministère des Ressources animales et halieutiques, avec le soutien de la FAO, Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Sensibilisation préalable : informer pour mieux protéger


Avant le lancement de la vaccination, une séance de sensibilisation a été organisée par la direction régionale du MIRAH et l’antenne régionale de l’Institut national de l’hygiène publique (INHP). Cette étape vise à informer et éduquer la population sur les dangers de la rage et l'importance de la vaccination.

La campagne de vaccination contre la rage à Abigui témoigne de l'engagement des autorités locales à protéger la santé publique. Cependant, son succès repose sur la participation active de la population. En vaccinant leurs chiens, les habitants contribuent à prévenir les risques liés à cette maladie redoutable. Comment les autorités pourraient-elles encourager davantage la participation des habitants à cette campagne de vaccination contre la rage ?

(Commenter) (Signaler)

Image de Animaux. Une lutte sans merci contre la rage canine est engagée à Abigui, une sous-préfecture nichée à quelques encablures de Dimbokro, dans la région du N’Zi. L’initiative, lancée mardi dernier lors d'une cérémonie solennelle, vise à protéger la population locale contre cette maladie mortelle. Mobilisation générale pour une vaccination cruciale La campagne de vaccination, étalée sur cinq jours, intervient en réponse à un cas avéré de rage canine, confirmé après des analyses réalisées par le Laboratoire central vétérinaire de Bingerville. Sous la houlette du sous-préfet Thierro Michel Bohui, les autorités locales appellent à une mobilisation collective pour garantir la réussite de cette opération cruciale. Le sous-préfet a souligné l’importance de cette initiative, soulignant qu'elle est non seulement gratuite mais également obligatoire. Cette mesure vise à protéger efficacement la population contre les risques associés à cette maladie redoutable. Trois équipes dédiées vont sillonner les 17 villages composant la sous-préfecture d’Abigui pour administrer les vaccins. Cette campagne est menée par les services vétérinaires du ministère des Ressources animales et halieutiques, avec le soutien de la FAO, Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Sensibilisation préalable : informer pour mieux protéger Avant le lancement de la vaccination, une séance de sensibilisation a été organisée par la direction régionale du MIRAH et l’antenne régionale de l’Institut national de l’hygiène publique (INHP). Cette étape vise à informer et éduquer la population sur les dangers de la rage et l'importance de la vaccination. La campagne de vaccination contre la rage à Abigui témoigne de l'engagement des autorités locales à protéger la santé publique. Cependant, son succès repose sur la participation active de la population. En vaccinant leurs chiens, les habitants contribuent à prévenir les risques liés à cette maladie redoutable. Comment les autorités pourraient-elles encourager davantage la participation des habitants à cette campagne de vaccination contre la rage ?

(1) Répondre

Abidjan: Les Vétérinaires Privés s'Impliquent Dans l'Identification Des Équidés / Adoption De Lois Pour La Gestion De La Faune Et La Protection Des Éléphants / Peste Porcine À Batégudia, Daloa: Le Gouvernement Réagit En Prenant Des Mesures

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.