Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Jeudi, 18 Juillet 2024 à 05:44 / Besoin d'aide

Bouaké: Le Conseil Régional De Gbêkê Favorise Un Jeûne Interconfessionnel - Religion - Ivoireland

Forum Ivoireland / Religion / Bouaké: Le Conseil Régional De Gbêkê Favorise Un Jeûne Interconfessionnel (52 Vues)

Le Révérend Pasteur Koffi Sylvain Désormais À La Tête De l'Unebam-CI / Voici La Signification Profonde Du Mercredi Des Cendres / Journée Mondiale De La Vie Consacrée: Focus Sur Une Chapelle De La Côte d'Ivoire

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 29 mars à 22:36

Le président du Conseil régional du Gbêkê, Jacques Assahoré Konan, a orchestré le jeudi 28 mars 2024, un événement marquant à Bouaké : une cérémonie de rupture collective du jeûne, rassemblant musulmans et chrétiens. Cette démarche, initiée dans un contexte de valorisation de la cohésion sociale, s'inscrit dans une dynamique de consolidation des liens interreligieux et de promotion des valeurs de partage et d'amour au sein de la communauté. Cet article s'attardera sur les implications et les réactions suscitées par cette initiative salutaire.

Un Rassemblement Œcuménique Significatif


L'événement, tenu au centre culturel de Bouaké, a réuni une multitude de fidèles, tous unis dans un esprit de fraternité et de communion. Chrétien ou musulman, chaque participant a trouvé dans cette rencontre un espace d'échange et de partage, renforçant ainsi les liens interreligieux dans une ambiance chaleureuse et harmonieuse. Environ une centaine de personnes, accompagnées de conseillers régionaux, ont pris part à cette manifestation symbolique, témoignant ainsi de l'adhésion de la communauté à cette noble initiative.

Dans son discours lors de l'événement, la 4ème vice-présidente chargée du social, Diomandé Korotoum, a souligné l'importance capitale de cette cérémonie pour le tissu social de la région. Elle a mis en exergue le rôle crucial du partage et de l'amour dans la préservation de la paix et de la cohésion intercommunautaire. Pour le Conseil régional du Gbêkê, cette démarche n'est pas seulement symbolique ; elle incarne un véritable engagement pour le renforcement des liens de solidarité et d'entraide entre les différentes confessions religieuses. La promotion de ces valeurs est perçue comme un rempart contre les divisions et les tensions susceptibles de fragiliser le vivre-ensemble dans la région.

Une Reconnaissance des Efforts et des Initiatives


Les intervenants religieux ont unanimement salué cette initiative novatrice. L'Imam Idriss Sidibé, président régional du Forum des confessions religieuses, a exprimé sa gratitude envers le Conseil régional du Gbêkê pour son soutien et son implication dans la promotion du dialogue interreligieux. Il a souligné l'importance de telles actions pour apaiser les esprits et encourager la compréhension mutuelle entre les différentes communautés. Cette reconnaissance témoigne de l'impact positif de cette cérémonie sur le tissu social local, renforçant ainsi la crédibilité et l'autorité du Conseil régional du Gbêkê dans la mise en œuvre de politiques inclusives et consensuelles.

Cette cérémonie de rupture collective du jeûne résulte d'une collaboration fructueuse entre le Conseil régional du Gbêkê et l'organisation Sensas, à travers son concept Iftar. Cette initiative commune vise à favoriser le rapprochement et la compréhension mutuelle entre les différentes communautés religieuses de la région. En s'impliquant activement dans cette démarche, le Conseil régional du Gbêkê démontre son engagement en faveur de la promotion de la diversité religieuse et de la consolidation de l'unité nationale.

Au regard de cette cérémonie de rupture collective du jeûne à Bouaké, une question demeure essentielle : quelles seront les prochaines étapes dans le renforcement du dialogue interreligieux et de la cohésion sociale dans la région et au-delà ? Cette initiative pourrait-elle inspirer d'autres régions à suivre cet exemple et à promouvoir des initiatives similaires ? La réponse à ces questions pourrait dessiner les contours d'un avenir plus inclusif et harmonieux pour l'ensemble de la société ivoirienne.

(Commenter) (Signaler)

Image de Religion. Le président du Conseil régional du Gbêkê, Jacques Assahoré Konan, a orchestré le jeudi 28 mars 2024, un événement marquant à Bouaké : une cérémonie de rupture collective du jeûne, rassemblant musulmans et chrétiens. Cette démarche, initiée dans un contexte de valorisation de la cohésion sociale, s'inscrit dans une dynamique de consolidation des liens interreligieux et de promotion des valeurs de partage et d'amour au sein de la communauté. Cet article s'attardera sur les implications et les réactions suscitées par cette initiative salutaire. Un Rassemblement Œcuménique Significatif L'événement, tenu au centre culturel de Bouaké, a réuni une multitude de fidèles, tous unis dans un esprit de fraternité et de communion. Chrétien ou musulman, chaque participant a trouvé dans cette rencontre un espace d'échange et de partage, renforçant ainsi les liens interreligieux dans une ambiance chaleureuse et harmonieuse. Environ une centaine de personnes, accompagnées de conseillers régionaux, ont pris part à cette manifestation symbolique, témoignant ainsi de l'adhésion de la communauté à cette noble initiative. Dans son discours lors de l'événement, la 4ème vice-présidente chargée du social, Diomandé Korotoum, a souligné l'importance capitale de cette cérémonie pour le tissu social de la région. Elle a mis en exergue le rôle crucial du partage et de l'amour dans la préservation de la paix et de la cohésion intercommunautaire. Pour le Conseil régional du Gbêkê, cette démarche n'est pas seulement symbolique ; elle incarne un véritable engagement pour le renforcement des liens de solidarité et d'entraide entre les différentes confessions religieuses. La promotion de ces valeurs est perçue comme un rempart contre les divisions et les tensions susceptibles de fragiliser le vivre-ensemble dans la région. Une Reconnaissance des Efforts et des Initiatives Les intervenants religieux ont unanimement salué cette initiative novatrice. L'Imam Idriss Sidibé, président régional du Forum des confessions religieuses, a exprimé sa gratitude envers le Conseil régional du Gbêkê pour son soutien et son implication dans la promotion du dialogue interreligieux. Il a souligné l'importance de telles actions pour apaiser les esprits et encourager la compréhension mutuelle entre les différentes communautés. Cette reconnaissance témoigne de l'impact positif de cette cérémonie sur le tissu social local, renforçant ainsi la crédibilité et l'autorité du Conseil régional du Gbêkê dans la mise en œuvre de politiques inclusives et consensuelles. Cette cérémonie de rupture collective du jeûne résulte d'une collaboration fructueuse entre le Conseil régional du Gbêkê et l'organisation Sensas, à travers son concept Iftar. Cette initiative commune vise à favoriser le rapprochement et la compréhension mutuelle entre les différentes communautés religieuses de la région. En s'impliquant activement dans cette démarche, le Conseil régional du Gbêkê démontre son engagement en faveur de la promotion de la diversité religieuse et de la consolidation de l'unité nationale. Au regard de cette cérémonie de rupture collective du jeûne à Bouaké, une question demeure essentielle : quelles seront les prochaines étapes dans le renforcement du dialogue interreligieux et de la cohésion sociale dans la région et au-delà ? Cette initiative pourrait-elle inspirer d'autres régions à suivre cet exemple et à promouvoir des initiatives similaires ? La réponse à ces questions pourrait dessiner les contours d'un avenir plus inclusif et harmonieux pour l'ensemble de la société ivoirienne.

(1) Répondre

Le Mystère Autour De La Disparition Du Prophète Élie Padah / Le Vatican Accorde Le Feu Vert Pour La Bénédiction Des Couples De Même Sexe / Quelle Sont Les Significations Mystiques Des Heures Miroirs?

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.