Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Mercredi, 17 Juillet 2024 à 10:55 / Besoin d'aide

Présidentielle 2025: L'Adp Demande À La CEI De Reporter La Révision Électorale - Politique - Ivoireland

Forum Ivoireland / Politique / Présidentielle 2025: L'Adp Demande À La CEI De Reporter La Révision Électorale (54 Vues)

Les Membres De La CEI Se Sont Réunis À Assinie Avant La Présidentielle 2025? / CEDEAO: Le Parti De Gbagbo Demande Une Révision De l'Intégration Régionale / Charles Blé Goudé Sera-t-Il Candidat À La Présidentielle De 2025? (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 11 mars à 17:47

La plateforme politique dénommée l'Alliance pour la Démocratie et la Paix (ADP) a récemment tenu une conférence de presse dirigée par son porte-parole, Jacob Mamadou Coulibaly, également président du parti pour l'Intégration Africaine (PIA). L'ADP a saisi cette opportunité pour aborder divers sujets d'actualité, en particulier la révision de la liste électorale, appelant la Commission Électorale Ivoirienne (CEI) à suspendre ce processus. Voici les détails de cette prise de position.

Cycle électoral agité : L'appel à la prudence


Jacob Mamadou Coulibaly a ouvert la conférence en soulignant les tensions qui ont marqué le récent cycle électoral, débuté en 2020 avec l'élection présidentielle et clôturé en 2023 par les élections municipales et régionales. Des contestations, notamment concernant la crédibilité de la liste électorale, ont émaillé cette période. L'ADP estime que la poursuite du processus de révision de la liste électorale sans répondre préalablement à ces préoccupations risque de renforcer les doutes sur la transparence du système électoral.

Face à cette situation, l'ADP recommande une reconstitution de la liste électorale comme solution plus adéquate pour garantir la transparence et la crédibilité des élections. Selon Jacob Mamadou Coulibaly, cette approche permettrait de répondre de manière durable aux contestations liées à la fiabilité de la liste électorale, tout en renforçant le cadre juridique électoral.

Appel à un dialogue politique inclusif


Outre la question de la liste électorale, l'ADP soulève d'autres points restés en suspens lors du dernier cycle électoral, notamment le parrainage, la composition de la CEI et le découpage électoral. Pour favoriser un processus électoral inclusif, transparent et démocratique, l'ADP appelle à une nouvelle phase de dialogue politique. Cette démarche vise à prévenir les tensions et à éviter les erreurs du passé, où les intérêts partisans ont souvent primé sur l'intérêt général.

La position de l'ADP soulève des questions cruciales sur l'avenir du processus électoral en Côte d'Ivoire. Face aux défis persistants en matière de transparence et de crédibilité, quelles mesures la CEI et le gouvernement prendront-ils ? La reconstitution de la liste électorale sera-t-elle sérieusement envisagée ? Et quel rôle jouera le dialogue politique dans la résolution des tensions préélectorales ? Autant d'interrogations qui méritent une réflexion approfondie alors que le pays se prépare pour de nouvelles échéances électorales.

(Commenter) (Signaler)

Image de Politique. La plateforme politique dénommée l'Alliance pour la Démocratie et la Paix (ADP) a récemment tenu une conférence de presse dirigée par son porte-parole, Jacob Mamadou Coulibaly, également président du parti pour l'Intégration Africaine (PIA). L'ADP a saisi cette opportunité pour aborder divers sujets d'actualité, en particulier la révision de la liste électorale, appelant la Commission Électorale Ivoirienne (CEI) à suspendre ce processus. Voici les détails de cette prise de position. Cycle électoral agité : L'appel à la prudence Jacob Mamadou Coulibaly a ouvert la conférence en soulignant les tensions qui ont marqué le récent cycle électoral, débuté en 2020 avec l'élection présidentielle et clôturé en 2023 par les élections municipales et régionales. Des contestations, notamment concernant la crédibilité de la liste électorale, ont émaillé cette période. L'ADP estime que la poursuite du processus de révision de la liste électorale sans répondre préalablement à ces préoccupations risque de renforcer les doutes sur la transparence du système électoral. Face à cette situation, l'ADP recommande une reconstitution de la liste électorale comme solution plus adéquate pour garantir la transparence et la crédibilité des élections. Selon Jacob Mamadou Coulibaly, cette approche permettrait de répondre de manière durable aux contestations liées à la fiabilité de la liste électorale, tout en renforçant le cadre juridique électoral. Appel à un dialogue politique inclusif Outre la question de la liste électorale, l'ADP soulève d'autres points restés en suspens lors du dernier cycle électoral, notamment le parrainage, la composition de la CEI et le découpage électoral. Pour favoriser un processus électoral inclusif, transparent et démocratique, l'ADP appelle à une nouvelle phase de dialogue politique. Cette démarche vise à prévenir les tensions et à éviter les erreurs du passé, où les intérêts partisans ont souvent primé sur l'intérêt général. La position de l'ADP soulève des questions cruciales sur l'avenir du processus électoral en Côte d'Ivoire. Face aux défis persistants en matière de transparence et de crédibilité, quelles mesures la CEI et le gouvernement prendront-ils ? La reconstitution de la liste électorale sera-t-elle sérieusement envisagée ? Et quel rôle jouera le dialogue politique dans la résolution des tensions préélectorales ? Autant d'interrogations qui méritent une réflexion approfondie alors que le pays se prépare pour de nouvelles échéances électorales.

(1) Répondre

La CEI Demande La Reprise Des Élections À Kouibly / Liste Électorale: Le PPA-CI Accuse Un Responsable De La CEI / Contentieux Liste Électorale: La CEI Refuse De Prolonger Le Délai

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.