Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Mercredi, 24 Juillet 2024 à 0:40 / Besoin d'aide

Côte d'Ivoire: Chérif Hamed Haïdara Critique La Transhumance Politique - Politique - Ivoireland

Forum Ivoireland / Politique / Côte d'Ivoire: Chérif Hamed Haïdara Critique La Transhumance Politique (18 Vues)

Dette Extérieure: Chérif Hamed Haïdara Défend La Politique d'Endettement / Chérif Hamed Haïdara Appelle Les Politiciens À Cesser d'Effrayer Les Ivoiriens / Politique: 14 Accords De Coopération Signés Entre La Côte d’Ivoire Et l’Angola (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 9 juillet à 15:44

Le président du Rassemblement Démocratique Ivoirien (RDI), Chérif Hamed Haïdara, a récemment pris position contre la transhumance politique en Côte d'Ivoire, un phénomène qu'il juge néfaste pour la démocratie et la confiance des électeurs. Lors d'une conférence de presse tenue à Abidjan le 8 juillet 2024, il a exprimé ses préoccupations et ses espoirs pour les élections de 2025.

État des Lieux de la Politique Ivoirienne


Chérif Hamed Haïdara a profité de cette occasion pour faire le bilan des activités de son parti, le RDI, affirmant son ancrage sur le terrain et son écoute attentive des aspirations des citoyens ivoiriens. "Nous avons de grandes ambitions pour ce pays," a-t-il déclaré, soulignant l'importance d'un engagement politique sincère et dédié au bien-être national plutôt qu'à des intérêts personnels.

Haïdara a clarifié la position de son parti concernant les alliances politiques, en prenant l'exemple du soutien du RDI à Kandia Camara lors des élections municipales à Abobo. Bien que Camara fût candidate du parti du Président Alassane Ouattara, son projet correspondait aux visions du RDI. "On peut soutenir le RHDP, le PDCI-RDA, le PPA-CI ou tout autre parti politique ivoirien, apprécier certaines actions, mais on doit rester fidèle à nos principes," a-t-il insisté.

Le phénomène de transhumance politique a été vivement critiqué par Haïdara, qu'il compare à un "mercato hivernal" dans le football, où les joueurs changent d'équipe pour des raisons souvent opportunistes. "En politique, c'est plutôt la conviction qui doit motiver à adhérer à une formation," a expliqué Haïdara. Il a appelé les politiciens à respecter le mandat pour lequel ils ont été élus et les valeurs de leurs partis, évoquant la nécessité d'une plus grande honnêteté et constance dans l'engagement politique.

Appel à l'Intégrité et au Respect des Engagements


Haïdara a exhorté les citoyens et les politiciens à cultiver des valeurs d'intégrité et de respect de la parole donnée, critiquant ceux qui ne tiennent pas leurs promesses après avoir prêté serment. "La conséquence, c'est la médiocrité du service public et la misère du contribuable ivoirien," a-t-il déploré, invitant à un changement de mentalité ou, à défaut, à la démission de ceux qui ne peuvent pas honorer leurs engagements.

Dans un appel vibrant à la classe politique ivoirienne, Chérif Hamed Haïdara a mis l'accent sur la nécessité de préserver la confiance des électeurs et de servir le pays avec loyauté et intégrité. Alors que la Côte d'Ivoire se prépare pour les élections de 2025, la question demeure : comment les leaders politiques peuvent-ils renforcer la confiance du public dans un climat marqué par la transhumance politique?

(Commenter) (Signaler)

Image de Politique. Le président du Rassemblement Démocratique Ivoirien (RDI), Chérif Hamed Haïdara, a récemment pris position contre la transhumance politique en Côte d'Ivoire, un phénomène qu'il juge néfaste pour la démocratie et la confiance des électeurs. Lors d'une conférence de presse tenue à Abidjan le 8 juillet 2024, il a exprimé ses préoccupations et ses espoirs pour les élections de 2025. État des Lieux de la Politique Ivoirienne Chérif Hamed Haïdara a profité de cette occasion pour faire le bilan des activités de son parti, le RDI, affirmant son ancrage sur le terrain et son écoute attentive des aspirations des citoyens ivoiriens. "Nous avons de grandes ambitions pour ce pays," a-t-il déclaré, soulignant l'importance d'un engagement politique sincère et dédié au bien-être national plutôt qu'à des intérêts personnels. Haïdara a clarifié la position de son parti concernant les alliances politiques, en prenant l'exemple du soutien du RDI à Kandia Camara lors des élections municipales à Abobo. Bien que Camara fût candidate du parti du Président Alassane Ouattara, son projet correspondait aux visions du RDI. "On peut soutenir le RHDP, le PDCI-RDA, le PPA-CI ou tout autre parti politique ivoirien, apprécier certaines actions, mais on doit rester fidèle à nos principes," a-t-il insisté. Le phénomène de transhumance politique a été vivement critiqué par Haïdara, qu'il compare à un "mercato hivernal" dans le football, où les joueurs changent d'équipe pour des raisons souvent opportunistes. "En politique, c'est plutôt la conviction qui doit motiver à adhérer à une formation," a expliqué Haïdara. Il a appelé les politiciens à respecter le mandat pour lequel ils ont été élus et les valeurs de leurs partis, évoquant la nécessité d'une plus grande honnêteté et constance dans l'engagement politique. Appel à l'Intégrité et au Respect des Engagements Haïdara a exhorté les citoyens et les politiciens à cultiver des valeurs d'intégrité et de respect de la parole donnée, critiquant ceux qui ne tiennent pas leurs promesses après avoir prêté serment. "La conséquence, c'est la médiocrité du service public et la misère du contribuable ivoirien," a-t-il déploré, invitant à un changement de mentalité ou, à défaut, à la démission de ceux qui ne peuvent pas honorer leurs engagements. Dans un appel vibrant à la classe politique ivoirienne, Chérif Hamed Haïdara a mis l'accent sur la nécessité de préserver la confiance des électeurs et de servir le pays avec loyauté et intégrité. Alors que la Côte d'Ivoire se prépare pour les élections de 2025, la question demeure : comment les leaders politiques peuvent-ils renforcer la confiance du public dans un climat marqué par la transhumance politique?

(1) Répondre

Depuis Bouaké, Koné Mamadou (Uj-RHDP) Critique l'Opposition / Côte d'Ivoire: Assalé Tiemoko Initie l'Adci, Un "Mouvement Politique De Rupture" / Icon: Élu, Mayobo Yves Veut Le Retrait De Ouattara Et Gbagbo De La Politique

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.