Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Mardi, 23 Juillet 2024 à 23:49 / Besoin d'aide

Carnet Noir: Décès d'Eugène Kadet, Journaliste Et Éditeur De Presse - TV/Films/Séries - Ivoireland

Forum Ivoireland / TV/Films/Séries / Carnet Noir: Décès d'Eugène Kadet, Journaliste Et Éditeur De Presse (28 Vues)

Carnet Noir: Décès De l'Animatrice De RTI Marie-Dominique Kacou / Décès De Bamba Soumaïla: La Presse Ivoirienne Pleure La Perte d'Un Mentor / Yves Zogbo Junior, Journaliste Ivoirien De Talent, Honoré Par Les Médias (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 5 juillet à 22:45

La presse ivoirienne est en deuil. Eugène Kadet, journaliste et éditeur de presse, est décédé le jeudi 4 juillet 2024 dans une clinique à Abidjan, après avoir combattu une longue maladie pulmonaire. Son décès marque la fin d'une carrière dédiée à l'information et à la promotion de la solidarité au sein des médias privés en Côte d'Ivoire.

Un parcours exemplaire dans le journalisme


Eugène Kadet était une figure éminente du journalisme ivoirien. Spécialiste en stratégies médias et communication, il a consacré sa vie à informer et à éduquer le public. Il était à la tête de la SIPPRAC, la société éditrice de l'hebdomadaire "La Retraite Active", un journal qui a su captiver ses lecteurs grâce à sa rigueur et à sa pertinence.

En plus de ses fonctions éditoriales, Eugène Kadet a joué un rôle crucial au sein de la Mutuelle générale des agents des médias privés de Côte d'Ivoire (MS-Médias). En tant qu'administrateur de cette mutuelle, il a œuvré pour améliorer les conditions de vie et de travail des journalistes ivoiriens, en mettant en place des systèmes de santé et de solidarité.

Le communiqué du Groupement des éditeurs de presse de Côte d'Ivoire (GEPCI), dont il était membre, a exprimé la profonde tristesse de la communauté journalistique : « Le président (du GEPCI) Zohoré Lassane, a la profonde douleur de vous annoncer le décès du frère, éditeur de presse, M. Eugène Kadet, survenu à la suite d'une longue maladie. Il présente ses condoléances à la famille de la presse. Yako à tous ! ». Ces mots reflètent l'impact durable de Kadet sur ses collègues et la communauté qu'il a servie avec dévouement.

Eugène Kadet a commencé sa carrière au sein du journal gouvernemental Fraternité Matin, où il a rapidement gravi les échelons grâce à son talent et à son engagement. Son passage à Fraternité Matin a été marqué par une série d'articles et de reportages qui ont contribué à façonner le paysage médiatique ivoirien.

Combat contre la maladie


Depuis deux ans, Eugène Kadet luttait contre une maladie pulmonaire qui l'a finalement emporté. Malgré sa condition, il a continué à travailler avec passion, ne laissant jamais sa maladie entraver son dévouement au journalisme et à la cause des médias privés.

La nouvelle de son décès a suscité de nombreuses réactions au sein de la presse ivoirienne. Des journalistes, des éditeurs et des lecteurs ont exprimé leur tristesse et leur gratitude pour le travail et l'héritage de Kadet. « Eugène était un modèle pour nous tous, un homme de principes et de conviction », a déclaré un collègue proche.

Le décès d'Eugène Kadet laisse un vide immense dans la presse ivoirienne. Son engagement, son professionnalisme et sa vision continueront d'inspirer les générations futures de journalistes. Alors que nous réfléchissons à l'impact de sa carrière, nous devons nous demander : comment pouvons-nous honorer et poursuivre l'héritage d'Eugène Kadet dans le paysage médiatique ivoirien ?

(Commenter) (Signaler)

Image de TV/Films/Séries. La presse ivoirienne est en deuil. Eugène Kadet, journaliste et éditeur de presse, est décédé le jeudi 4 juillet 2024 dans une clinique à Abidjan, après avoir combattu une longue maladie pulmonaire. Son décès marque la fin d'une carrière dédiée à l'information et à la promotion de la solidarité au sein des médias privés en Côte d'Ivoire. Un parcours exemplaire dans le journalisme Eugène Kadet était une figure éminente du journalisme ivoirien. Spécialiste en stratégies médias et communication, il a consacré sa vie à informer et à éduquer le public. Il était à la tête de la SIPPRAC, la société éditrice de l'hebdomadaire "La Retraite Active", un journal qui a su captiver ses lecteurs grâce à sa rigueur et à sa pertinence. En plus de ses fonctions éditoriales, Eugène Kadet a joué un rôle crucial au sein de la Mutuelle générale des agents des médias privés de Côte d'Ivoire (MS-Médias). En tant qu'administrateur de cette mutuelle, il a œuvré pour améliorer les conditions de vie et de travail des journalistes ivoiriens, en mettant en place des systèmes de santé et de solidarité. Le communiqué du Groupement des éditeurs de presse de Côte d'Ivoire (GEPCI), dont il était membre, a exprimé la profonde tristesse de la communauté journalistique : « Le président (du GEPCI) Zohoré Lassane, a la profonde douleur de vous annoncer le décès du frère, éditeur de presse, M. Eugène Kadet, survenu à la suite d'une longue maladie. Il présente ses condoléances à la famille de la presse. Yako à tous ! ». Ces mots reflètent l'impact durable de Kadet sur ses collègues et la communauté qu'il a servie avec dévouement. Eugène Kadet a commencé sa carrière au sein du journal gouvernemental Fraternité Matin, où il a rapidement gravi les échelons grâce à son talent et à son engagement. Son passage à Fraternité Matin a été marqué par une série d'articles et de reportages qui ont contribué à façonner le paysage médiatique ivoirien. Combat contre la maladie Depuis deux ans, Eugène Kadet luttait contre une maladie pulmonaire qui l'a finalement emporté. Malgré sa condition, il a continué à travailler avec passion, ne laissant jamais sa maladie entraver son dévouement au journalisme et à la cause des médias privés. La nouvelle de son décès a suscité de nombreuses réactions au sein de la presse ivoirienne. Des journalistes, des éditeurs et des lecteurs ont exprimé leur tristesse et leur gratitude pour le travail et l'héritage de Kadet. « Eugène était un modèle pour nous tous, un homme de principes et de conviction », a déclaré un collègue proche. Le décès d'Eugène Kadet laisse un vide immense dans la presse ivoirienne. Son engagement, son professionnalisme et sa vision continueront d'inspirer les générations futures de journalistes. Alors que nous réfléchissons à l'impact de sa carrière, nous devons nous demander : comment pouvons-nous honorer et poursuivre l'héritage d'Eugène Kadet dans le paysage médiatique ivoirien ?

(1) Répondre

Le Journaliste Ly Goha Ludovic De Radio Côte d'Ivoire Nommé Super Ebony 2023 / Le Cinéma Ivoirien En Pleure: Décès De Ange Keffa De La Série "Ma Famille" / Décès En France Du Chroniqueur Télé Anacoda Des Suites De Maladie

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.