Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Vendredi, 12 Juillet 2024 à 10:06 / Besoin d'aide

Tidjane Thiam Contre-Attaque Face Aux Accusations De Populisme Du Gouvernement - Politique - Ivoireland

Forum Ivoireland / Politique / Tidjane Thiam Contre-Attaque Face Aux Accusations De Populisme Du Gouvernement (12 Vues)

PDCI-RDA: Tidjane Thiam Remplace Zehouri Paul-Arnaud Par Bagrou Goli Simon / Tidjane Thiam Rencontre Camille Alliali: Un Hommage À L'Histoire Du PDCI-RDA / Tidjane Thiam Réfute Les Rumeurs De Désaccord Avec Laurent Gbagbo (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 29 juin à 19:52

Au cœur des préparatifs pour les élections présidentielles ivoiriennes de 2025, Tidjane Thiam, président du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), s'est fermement opposé aux récentes accusations de populisme formulées par le gouvernement. Lors d'un rassemblement à Dabou pour le lancement de l'opération "Maillage pour la Victoire", Thiam a pris la parole pour défendre sa vision politique, axée sur les préoccupations du peuple.

La Politique du Peuple contre les Accusations de Populisme


Devant une foule de militants réunis à Dabou, Tidjane Thiam a réagi aux critiques du porte-parole du gouvernement, le ministre Amadou Coulibaly, qui l'avait accusé de populisme suite à ses commentaires sur l'indice de développement humain et la gestion du régime actuel. "S'occuper des préoccupations du peuple n'est pas du populisme," a-t-il clamé, réaffirmant l'engagement historique du PDCI envers les segments les plus vulnérables de la société, notamment les planteurs et les démunis.

"Le PDCI a toujours eu pour tradition d'aider les plus faibles. Quand nous parlons des préoccupations du peuple et qu'on nous accuse de populisme, nous ne sommes pas d'accord," a ajouté Thiam, illustrant le décalage entre les accusations gouvernementales et les actions réelles du parti, fondé sur des principes de justice sociale et d'équité.

Tidjane Thiam a également souligné l'importance cruciale de l'inscription sur les listes électorales, un prérequis pour une participation démocratique effective. Il a expliqué que de nombreux Ivoiriens ne participent pas aux élections, souvent du fait de l'absence de documents officiels. "L'inscription sur les listes électorales est la première étape. Ensuite, il faut assurer une présence sur le terrain pendant les élections," a-t-il précisé, mettant en avant la nécessité de couvrir plus de 23 000 bureaux de vote à travers le pays.

L'Importance du Travail de Terrain


Insistant sur l'action concrète au-delà du discours politique, Thiam a mis l'accent sur les efforts continus pour mobiliser les électeurs et les préparer pour le jour du vote. "Au-delà du discours politique, c'est le travail de terrain qui compte. C'est pourquoi je me déplace personnellement," a-t-il affirmé, soulignant son engagement personnel dans la campagne.

Thiam a encouragé les militants à sensibiliser la population sur l'importance du vote. Il a rappelé que le changement souhaité en matière de santé, d'éducation et de qualité de vie ne peut être atteint que par des moyens pacifiques et démocratiques. "Le bulletin de vote, pas le fusil, pas la machette. C'est le bulletin de vote qui est notre arme," a-t-il déclaré, renforçant l'image du PDCI comme un parti de paix et de progrès démocratique.

En réponse aux critiques, Tidjane Thiam a réaffirmé la légitimité de son approche centrée sur les besoins réels des Ivoiriens, rejetant les accusations de populisme comme étant non seulement infondées, mais aussi contraires aux principes fondateurs du PDCI-RDA. Avec les élections de 2025 en ligne de mire, le parti semble déterminé à renforcer sa présence sur le terrain et à encourager une participation électorale massive. Dans ce contexte de mobilisation pour une démocratie plus inclusive et représentative, quelle sera la prochaine étape pour le PDCI dans sa quête pour un changement démocratique et social en Côte d'Ivoire?

(Commenter) (Signaler)

Image de Politique. Au cœur des préparatifs pour les élections présidentielles ivoiriennes de 2025, Tidjane Thiam, président du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), s'est fermement opposé aux récentes accusations de populisme formulées par le gouvernement. Lors d'un rassemblement à Dabou pour le lancement de l'opération "Maillage pour la Victoire", Thiam a pris la parole pour défendre sa vision politique, axée sur les préoccupations du peuple. La Politique du Peuple contre les Accusations de Populisme Devant une foule de militants réunis à Dabou, Tidjane Thiam a réagi aux critiques du porte-parole du gouvernement, le ministre Amadou Coulibaly, qui l'avait accusé de populisme suite à ses commentaires sur l'indice de développement humain et la gestion du régime actuel. "S'occuper des préoccupations du peuple n'est pas du populisme," a-t-il clamé, réaffirmant l'engagement historique du PDCI envers les segments les plus vulnérables de la société, notamment les planteurs et les démunis. "Le PDCI a toujours eu pour tradition d'aider les plus faibles. Quand nous parlons des préoccupations du peuple et qu'on nous accuse de populisme, nous ne sommes pas d'accord," a ajouté Thiam, illustrant le décalage entre les accusations gouvernementales et les actions réelles du parti, fondé sur des principes de justice sociale et d'équité. Tidjane Thiam a également souligné l'importance cruciale de l'inscription sur les listes électorales, un prérequis pour une participation démocratique effective. Il a expliqué que de nombreux Ivoiriens ne participent pas aux élections, souvent du fait de l'absence de documents officiels. "L'inscription sur les listes électorales est la première étape. Ensuite, il faut assurer une présence sur le terrain pendant les élections," a-t-il précisé, mettant en avant la nécessité de couvrir plus de 23 000 bureaux de vote à travers le pays. L'Importance du Travail de Terrain Insistant sur l'action concrète au-delà du discours politique, Thiam a mis l'accent sur les efforts continus pour mobiliser les électeurs et les préparer pour le jour du vote. "Au-delà du discours politique, c'est le travail de terrain qui compte. C'est pourquoi je me déplace personnellement," a-t-il affirmé, soulignant son engagement personnel dans la campagne. Thiam a encouragé les militants à sensibiliser la population sur l'importance du vote. Il a rappelé que le changement souhaité en matière de santé, d'éducation et de qualité de vie ne peut être atteint que par des moyens pacifiques et démocratiques. "Le bulletin de vote, pas le fusil, pas la machette. C'est le bulletin de vote qui est notre arme," a-t-il déclaré, renforçant l'image du PDCI comme un parti de paix et de progrès démocratique. En réponse aux critiques, Tidjane Thiam a réaffirmé la légitimité de son approche centrée sur les besoins réels des Ivoiriens, rejetant les accusations de populisme comme étant non seulement infondées, mais aussi contraires aux principes fondateurs du PDCI-RDA. Avec les élections de 2025 en ligne de mire, le parti semble déterminé à renforcer sa présence sur le terrain et à encourager une participation électorale massive. Dans ce contexte de mobilisation pour une démocratie plus inclusive et représentative, quelle sera la prochaine étape pour le PDCI dans sa quête pour un changement démocratique et social en Côte d'Ivoire?

(1) Répondre

Réaction Du Maire d'Adjamé Face Aux Accusations De l'Enrôlement Des Étranger / Obsèques De Bédié: Le Pouvoir Opposé À l'Intervention De Tidjane Thiam / Côte d'Ivoire: Tidjane Thiam Annonce Son Projet Pour Le PDCI-RDA En 2025

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.