Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Mercredi, 17 Juillet 2024 à 22:50 / Besoin d'aide

Pluies Diluviennes À Abidjan: 412 Victimes Et 8 Morts, Selon Le Gspm - Société - Ivoireland

Forum Ivoireland / Société / Pluies Diluviennes À Abidjan: 412 Victimes Et 8 Morts, Selon Le Gspm (35 Vues)

Pluies Torrentielles À Abidjan: Inondations Majeures À Cocody Et Yopougon / District Autonome d’Abidjan: Opération d’Assainissement À Port-Bouë Lancée / Abidjan: Les Marchands De Bétail Reprennent Le Travail Après 3 Jours De Grève (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 15 juin à 18:30

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur Abidjan du 13 au 15 juin 2024 ont provoqué une situation dramatique dans la capitale économique ivoirienne. Le Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires (GSPM) a fourni un bilan alarmant de ses interventions, avec 412 victimes recensées, dont 8 décès.

Jeudi noir


Les pluies diluviennes ont débuté dans l'après-midi du jeudi 13 juin 2024. En l'espace de 48 heures, Abidjan s'est retrouvée paralysée par des inondations sans précédent. Selon le rapport du GSPM, sur 46 interventions menées, 386 personnes ont été mises en sécurité, 18 ont été évacuées et malheureusement, 8 ont perdu la vie.

La soirée du 13 juin a été particulièrement marquée par un incident tragique à Yopougon, où un véhicule de transport en commun, connu localement sous le nom de "Gbaka", a été emporté par les eaux de ruissellement à hauteur de la montée du premier pont. Ce drame illustre la violence des intempéries et les dangers auxquels les habitants d'Abidjan ont été confrontés.

Les pompiers ont été mobilisés sans relâche pour secourir les résidents pris au piège par la montée des eaux. Plusieurs autres zones ont été gravement touchées dès les premières heures des pluies. À 16h00, des situations critiques ont été signalées à la Riviera 9 kilos, à l’entrée de Bingerville, Djorogobité 2, Rosier programme 5, Yopougon Toits Rouges, Angré Les Oscars et Angré Petro Ivoire.

La circulation perturbée


La montée des eaux a rapidement rendu impraticables plusieurs axes routiers majeurs. La circulation sur la voie express Adjamé-Yopougon a été interrompue, provoquant un chaos supplémentaire dans une ville déjà sous tension. Plusieurs véhicules ont été emportés par les inondations dans diverses zones du District d’Abidjan.

Le vendredi 14 juin 2024, la situation a empiré avec un éboulement de terre survenu derrière le Stade Félix Houphouët Boigny, perturbant fortement la circulation entre Adjamé et Treichville. Ce même jour, un immeuble s'est effondré à Adjamé, ajoutant à la liste des sinistres. À Mossikro, commune d’Attécoubé, un autre éboulement a causé six victimes, dont une mortelle.

Face à ce bilan dramatique, les autorités sont appelées à intensifier les efforts de prévention et de gestion des risques liés aux intempéries. Le GSPM, en première ligne lors de ces catastrophes, a appelé les populations à joindre ses services en cas de besoin. Quels sont les enseignements à tirer de cette catastrophe pour améliorer la gestion des risques naturels à Abidjan ?

(Commenter) (Signaler)

Image de Société. Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur Abidjan du 13 au 15 juin 2024 ont provoqué une situation dramatique dans la capitale économique ivoirienne. Le Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires (GSPM) a fourni un bilan alarmant de ses interventions, avec 412 victimes recensées, dont 8 décès. Jeudi noir Les pluies diluviennes ont débuté dans l'après-midi du jeudi 13 juin 2024. En l'espace de 48 heures, Abidjan s'est retrouvée paralysée par des inondations sans précédent. Selon le rapport du GSPM, sur 46 interventions menées, 386 personnes ont été mises en sécurité, 18 ont été évacuées et malheureusement, 8 ont perdu la vie. La soirée du 13 juin a été particulièrement marquée par un incident tragique à Yopougon, où un véhicule de transport en commun, connu localement sous le nom de "Gbaka", a été emporté par les eaux de ruissellement à hauteur de la montée du premier pont. Ce drame illustre la violence des intempéries et les dangers auxquels les habitants d'Abidjan ont été confrontés. Les pompiers ont été mobilisés sans relâche pour secourir les résidents pris au piège par la montée des eaux. Plusieurs autres zones ont été gravement touchées dès les premières heures des pluies. À 16h00, des situations critiques ont été signalées à la Riviera 9 kilos, à l’entrée de Bingerville, Djorogobité 2, Rosier programme 5, Yopougon Toits Rouges, Angré Les Oscars et Angré Petro Ivoire. La circulation perturbée La montée des eaux a rapidement rendu impraticables plusieurs axes routiers majeurs. La circulation sur la voie express Adjamé-Yopougon a été interrompue, provoquant un chaos supplémentaire dans une ville déjà sous tension. Plusieurs véhicules ont été emportés par les inondations dans diverses zones du District d’Abidjan. Le vendredi 14 juin 2024, la situation a empiré avec un éboulement de terre survenu derrière le Stade Félix Houphouët Boigny, perturbant fortement la circulation entre Adjamé et Treichville. Ce même jour, un immeuble s'est effondré à Adjamé, ajoutant à la liste des sinistres. À Mossikro, commune d’Attécoubé, un autre éboulement a causé six victimes, dont une mortelle. Face à ce bilan dramatique, les autorités sont appelées à intensifier les efforts de prévention et de gestion des risques liés aux intempéries. Le GSPM, en première ligne lors de ces catastrophes, a appelé les populations à joindre ses services en cas de besoin. Quels sont les enseignements à tirer de cette catastrophe pour améliorer la gestion des risques naturels à Abidjan ?

Deuxième Image de Société. Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur Abidjan du 13 au 15 juin 2024 ont provoqué une situation dramatique dans la capitale économique ivoirienne. Le Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires (GSPM) a fourni un bilan alarmant de ses interventions, avec 412 victimes recensées, dont 8 décès. Jeudi noir Les pluies diluviennes ont débuté dans l'après-midi du jeudi 13 juin 2024. En l'espace de 48 heures, Abidjan s'est retrouvée paralysée par des inondations sans précédent. Selon le rapport du GSPM, sur 46 interventions menées, 386 personnes ont été mises en sécurité, 18 ont été évacuées et malheureusement, 8 ont perdu la vie. La soirée du 13 juin a été particulièrement marquée par un incident tragique à Yopougon, où un véhicule de transport en commun, connu localement sous le nom de "Gbaka", a été emporté par les eaux de ruissellement à hauteur de la montée du premier pont. Ce drame illustre la violence des intempéries et les dangers auxquels les habitants d'Abidjan ont été confrontés. Les pompiers ont été mobilisés sans relâche pour secourir les résidents pris au piège par la montée des eaux. Plusieurs autres zones ont été gravement touchées dès les premières heures des pluies. À 16h00, des situations critiques ont été signalées à la Riviera 9 kilos, à l’entrée de Bingerville, Djorogobité 2, Rosier programme 5, Yopougon Toits Rouges, Angré Les Oscars et Angré Petro Ivoire. La circulation perturbée La montée des eaux a rapidement rendu impraticables plusieurs axes routiers majeurs. La circulation sur la voie express Adjamé-Yopougon a été interrompue, provoquant un chaos supplémentaire dans une ville déjà sous tension. Plusieurs véhicules ont été emportés par les inondations dans diverses zones du District d’Abidjan. Le vendredi 14 juin 2024, la situation a empiré avec un éboulement de terre survenu derrière le Stade Félix Houphouët Boigny, perturbant fortement la circulation entre Adjamé et Treichville. Ce même jour, un immeuble s'est effondré à Adjamé, ajoutant à la liste des sinistres. À Mossikro, commune d’Attécoubé, un autre éboulement a causé six victimes, dont une mortelle. Face à ce bilan dramatique, les autorités sont appelées à intensifier les efforts de prévention et de gestion des risques liés aux intempéries. Le GSPM, en première ligne lors de ces catastrophes, a appelé les populations à joindre ses services en cas de besoin. Quels sont les enseignements à tirer de cette catastrophe pour améliorer la gestion des risques naturels à Abidjan ?

(1) Répondre

Reprise Des Vols d'Air Côte d'Ivoire Entre Abidjan Et Niamey / Violences À l’Abattoir De Port Bouet: Le District d'Abidjan Condamne / Abidjan: Hausse Des Prix Du Kilo d’Orange, De Citron Et Autres Produits

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.