Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Mardi, 23 Juillet 2024 à 23:38 / Besoin d'aide

Abattoir De Port-Bouët: Les Enjeux De La Lutte Contre Les Pratiques Des Dealer - Société - Ivoireland

Forum Ivoireland / Société / Abattoir De Port-Bouët: Les Enjeux De La Lutte Contre Les Pratiques Des Dealer (42 Vues)

Violences À l’Abattoir De Port Bouet: Le District d'Abidjan Condamne / Port-Bouët-Carrefour Akwaba: Les Travaux d’Aménagement Progressent À 65% / Renforcement De La Lutte Contre Le Blanchiment d’Argent En Côte d'Ivoire (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 2 juin à 22:26

La décision de délocaliser l'abattoir de Port-Bouët vers un nouveau site à Adjamé a été accueillie comme une avancée majeure pour l'hygiène et la sécurité dans la capitale économique ivoirienne. Cependant, cette initiative a rapidement dégénéré en affrontements violents, révélant les enjeux cachés derrière ce projet et mettant en lumière l'emprise d'une mafia sur le secteur du bétail.

Les actes de violence orchestrés par des dealers et une mafia


Selon nos informations, les affrontements qui ont éclaté le 1er juin 2024 à l'abattoir de Port-Bouët ont été planifiés par des individus liés à des réseaux de dealers et de mafieux opérant dans le secteur du bétail. Profitant du désordre et du vide sécuritaire qui règnent sur le site actuel, ces groupes ont cherché à perturber le processus de délocalisation pour préserver leurs intérêts illégaux.

Les violences ont causé de nombreux dégâts matériels, dont des véhicules incendiés et des équipements détruits, ainsi que des blessures chez une quinzaine de personnes. Plus inquiétant encore, ces événements ont révélé l'existence d'un système criminel organisé qui extorque et menace les acteurs du bétail, compromettant ainsi la sécurité des populations et des professionnels du secteur.

Appel à une réponse ferme des autorités


Face à cette situation alarmante, il est urgent que les autorités compétentes, notamment le District Autonome d'Abidjan et l'État, prennent des mesures drastiques pour rétablir l'ordre et garantir la sécurité dans la zone de l'abattoir. Il est essentiel de mettre fin à l'impunité dont bénéficient les membres de la mafia du bétail et de restaurer la confiance des citoyens dans l'action publique.

La délocalisation de l'abattoir de Port-Bouët devait symboliser un progrès pour la ville d'Abidjan, mais elle a mis en lumière les défis complexes auxquels est confronté le secteur du bétail en Côte d'Ivoire. Il est impératif que les autorités agissent avec détermination pour faire respecter la loi et protéger les intérêts des citoyens. La question qui se pose désormais est de savoir si ces mesures seront suffisantes pour mettre fin à l'emprise de la mafia sur ce secteur stratégique.

(Commenter) (Signaler)

Image de Société. La décision de délocaliser l'abattoir de Port-Bouët vers un nouveau site à Adjamé a été accueillie comme une avancée majeure pour l'hygiène et la sécurité dans la capitale économique ivoirienne. Cependant, cette initiative a rapidement dégénéré en affrontements violents, révélant les enjeux cachés derrière ce projet et mettant en lumière l'emprise d'une mafia sur le secteur du bétail. Les actes de violence orchestrés par des dealers et une mafia Selon nos informations, les affrontements qui ont éclaté le 1er juin 2024 à l'abattoir de Port-Bouët ont été planifiés par des individus liés à des réseaux de dealers et de mafieux opérant dans le secteur du bétail. Profitant du désordre et du vide sécuritaire qui règnent sur le site actuel, ces groupes ont cherché à perturber le processus de délocalisation pour préserver leurs intérêts illégaux. Les violences ont causé de nombreux dégâts matériels, dont des véhicules incendiés et des équipements détruits, ainsi que des blessures chez une quinzaine de personnes. Plus inquiétant encore, ces événements ont révélé l'existence d'un système criminel organisé qui extorque et menace les acteurs du bétail, compromettant ainsi la sécurité des populations et des professionnels du secteur. Appel à une réponse ferme des autorités Face à cette situation alarmante, il est urgent que les autorités compétentes, notamment le District Autonome d'Abidjan et l'État, prennent des mesures drastiques pour rétablir l'ordre et garantir la sécurité dans la zone de l'abattoir. Il est essentiel de mettre fin à l'impunité dont bénéficient les membres de la mafia du bétail et de restaurer la confiance des citoyens dans l'action publique. La délocalisation de l'abattoir de Port-Bouët devait symboliser un progrès pour la ville d'Abidjan, mais elle a mis en lumière les défis complexes auxquels est confronté le secteur du bétail en Côte d'Ivoire. Il est impératif que les autorités agissent avec détermination pour faire respecter la loi et protéger les intérêts des citoyens. La question qui se pose désormais est de savoir si ces mesures seront suffisantes pour mettre fin à l'emprise de la mafia sur ce secteur stratégique.

(1) Répondre

Lutte Contre La Malnutrition Infantile: Cartographie Des Données Nutritionnelles / Les Etats-Uni Et La Côte d’Ivoire s’Accordent Dans La Lutte Contre Les Fake News / La Mairie De Port-Bouët Nie Être À l'Origine De La Destruction Des Charrettes

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.