Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Mercredi, 17 Juillet 2024 à 09:25 / Besoin d'aide

Les Acteurs Du Domaine Du Cancer Hépatique Formés Sur De Nouvelles Stratégies - Santé - Ivoireland

Forum Ivoireland / Santé / Les Acteurs Du Domaine Du Cancer Hépatique Formés Sur De Nouvelles Stratégies (56 Vues)

Cancer Et Le Diabète: Harlette Badou Et Mafem-CI Offrent Des Tests De Dépistage / Le Chemin Vers l'Hygiène Menstruelle: Encore Un Long Parcours À Parcourir? / Production De Médicaments: Pierre Dimba Discute Avec Des Firmes En Suisse (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 01 juin à 17:22

En ce jeudi 30 mai 2024, Abidjan-Plateau a été le théâtre d'une journée scientifique d'importance capitale. Organisée par le Centre National d'Oncologie Médicale et de Radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO) en partenariat avec le ministère de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle ainsi que plusieurs autres acteurs, cette tribune a exploré le thème crucial du "Diagnostic et traitement des carcinomes hépato-cellulaires : Quelles innovations en Côte d'Ivoire ?" Une initiative qui, dès les premiers éclats de la cérémonie d'ouverture, a révélé des aspects méconnus de la lutte contre le cancer du foie dans notre pays.

Des Révélations Éclairantes


Les moments forts de cette cérémonie inaugurale ont éclairé l'opinion publique sur les avancées et les défis de la prise en charge du cancer du foie en Côte d'Ivoire. Le message du ministre de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, transmis par son directeur de cabinet adjoint, M. Soro Kintélé Gona, a souligné l'importance cruciale des innovations pour mieux comprendre et traiter cette pathologie. Ces propos ont traduit une volonté gouvernementale forte de soulager les patients et leurs proches, tant sur le plan psychologique qu'économique, tout en appelant à une meilleure caractérisation des types de cancer diagnostiqués.

L'État de Côte d'Ivoire s'est rapidement saisi de l'enjeu vital que représente la lutte contre le cancer du foie. La mise en place d'un programme de santé dédié à cette cause, ainsi que la signature de partenariats et de conventions avec des partenaires techniques et financiers, en témoignent. La convention avec le laboratoire Roche, par exemple, d'une valeur de 90 milliards de Fcfa sur 5 ans (2019-2024), dédiée à la prise en charge du cancer du foie et d'autres pathologies, illustre l'engagement financier conséquent de l'État dans cette lutte.

La déclaration du représentant du ministre de la Santé sur l'élaboration de nouveaux accords, avec des montants revus à la hausse pour la prise en charge des patients, laisse entrevoir un avenir prometteur pour la lutte contre le cancer du foie en Côte d'Ivoire.

Le Plaidoyer des Acteurs de la Santé


Les interventions des acteurs de la santé, tels que le Professeur Bamba Kamagaté Djenamba de l'UFR de la médecine d'Abidjan, ont mis en avant l'importance de telles initiatives dans la formation et l'éducation des professionnels de la santé, contribuant ainsi à une meilleure prise en charge des patients.

La reconnaissance des acteurs engagés dans la lutte contre le cancer du foie, à travers la remise de prix lors de cette journée, a souligné l'importance du travail collectif et de l'expertise déployée dans ce domaine. Face à ces avancées et à ces défis, une interrogation cruciale se pose : comment garantir une accessibilité équitable aux innovations diagnostiques et thérapeutiques pour tous les patients atteints de cancer du foie en Côte d'Ivoire ?

En somme, la journée scientifique sur le cancer du foie a constitué une étape essentielle dans la lutte contre cette maladie en Côte d'Ivoire. Elle a mis en lumière les progrès réalisés, mais aussi les défis restants à relever pour assurer une prise en charge efficace et équitable. Ce rendez-vous annuel, symbole d'espoir et de détermination, ouvre la voie à de nouvelles stratégies et collaborations pour transformer la réalité du cancer du foie dans notre pays.

(Commenter) (Signaler)

Image de Santé. En ce jeudi 30 mai 2024, Abidjan-Plateau a été le théâtre d'une journée scientifique d'importance capitale. Organisée par le Centre National d'Oncologie Médicale et de Radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO) en partenariat avec le ministère de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle ainsi que plusieurs autres acteurs, cette tribune a exploré le thème crucial du "Diagnostic et traitement des carcinomes hépato-cellulaires : Quelles innovations en Côte d'Ivoire ?" Une initiative qui, dès les premiers éclats de la cérémonie d'ouverture, a révélé des aspects méconnus de la lutte contre le cancer du foie dans notre pays. Des Révélations Éclairantes Les moments forts de cette cérémonie inaugurale ont éclairé l'opinion publique sur les avancées et les défis de la prise en charge du cancer du foie en Côte d'Ivoire. Le message du ministre de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, transmis par son directeur de cabinet adjoint, M. Soro Kintélé Gona, a souligné l'importance cruciale des innovations pour mieux comprendre et traiter cette pathologie. Ces propos ont traduit une volonté gouvernementale forte de soulager les patients et leurs proches, tant sur le plan psychologique qu'économique, tout en appelant à une meilleure caractérisation des types de cancer diagnostiqués. L'État de Côte d'Ivoire s'est rapidement saisi de l'enjeu vital que représente la lutte contre le cancer du foie. La mise en place d'un programme de santé dédié à cette cause, ainsi que la signature de partenariats et de conventions avec des partenaires techniques et financiers, en témoignent. La convention avec le laboratoire Roche, par exemple, d'une valeur de 90 milliards de Fcfa sur 5 ans (2019-2024), dédiée à la prise en charge du cancer du foie et d'autres pathologies, illustre l'engagement financier conséquent de l'État dans cette lutte. La déclaration du représentant du ministre de la Santé sur l'élaboration de nouveaux accords, avec des montants revus à la hausse pour la prise en charge des patients, laisse entrevoir un avenir prometteur pour la lutte contre le cancer du foie en Côte d'Ivoire. Le Plaidoyer des Acteurs de la Santé Les interventions des acteurs de la santé, tels que le Professeur Bamba Kamagaté Djenamba de l'UFR de la médecine d'Abidjan, ont mis en avant l'importance de telles initiatives dans la formation et l'éducation des professionnels de la santé, contribuant ainsi à une meilleure prise en charge des patients. La reconnaissance des acteurs engagés dans la lutte contre le cancer du foie, à travers la remise de prix lors de cette journée, a souligné l'importance du travail collectif et de l'expertise déployée dans ce domaine. Face à ces avancées et à ces défis, une interrogation cruciale se pose : comment garantir une accessibilité équitable aux innovations diagnostiques et thérapeutiques pour tous les patients atteints de cancer du foie en Côte d'Ivoire ? En somme, la journée scientifique sur le cancer du foie a constitué une étape essentielle dans la lutte contre cette maladie en Côte d'Ivoire. Elle a mis en lumière les progrès réalisés, mais aussi les défis restants à relever pour assurer une prise en charge efficace et équitable. Ce rendez-vous annuel, symbole d'espoir et de détermination, ouvre la voie à de nouvelles stratégies et collaborations pour transformer la réalité du cancer du foie dans notre pays.

(1) Répondre

Système Immunitaire: 4 Conseils Essentiels Pour Renforcer Votre Immunité! / Découvrez Quelques Conseils De Professionnels Pour l'Hypertension Artérielle / La Prolifération De Faux Remèdes Traditionnels Met La Santé En Danger

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.