Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Mercredi, 17 Juillet 2024 à 09:23 / Besoin d'aide

Art Contemporain: La Côte d'Ivoire Marque Sa Présence À La Biennale De Venise - Art - Ivoireland

Forum Ivoireland / Art / Art Contemporain: La Côte d'Ivoire Marque Sa Présence À La Biennale De Venise (65 Vues)

Art À La Rse CAN 2023: Les Ivoiriens Mounou Et Cheickh Exposent Leurs Créations / Art Et Culture: 5 Peintres Célèbres À La "CAN De La Peinture" À Galerie Eurêka / Quel Est Le But d'Un Art Selon Vous? Voici Mon Avis Sur Le Sujet

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 15 mai à 20:37

La Côte d'Ivoire se prépare à participer à la 60ème édition de la Biennale de Venise, l'un des événements artistiques les plus prestigieux et les plus suivis au monde. Cette année marque une étape historique pour le pays, car c'est la première fois que le Pavillon National Ivoirien est entièrement financé par l'État ivoirien lui-même. Cette réalisation est le fruit de la vision et de l'engagement de Madame Françoise Remarck, Ministre de la Culture et de la Francophonie, qui a fait de la promotion de l'art contemporain une priorité de son mandat.

"The Blue Note" : Résilience et espoir à travers l'expression artistique


Sous la direction de la Commissaire Illa G. Donwahi et du Curateur Simon Njami, la Côte d'Ivoire présente "The Blue Note" comme thème central de son pavillon. Ce choix s'inscrit dans la thématique plus large de "Stranieri Ovunque" ("Étrangers Partout"). Simon Njami explique que "The Blue Note" symbolise la résilience et l'espoir à travers l'expression artistique. Cette note de musique, créée par les Africains déportés aux Amériques, est à l'origine du Jazz et du Blues. Ainsi, la Côte d'Ivoire met en avant le fait que même dans l'adversité, l'espoir et la créativité peuvent émerger grâce à l'expression artistique.

Une participation marquée par le dialogue et la fraternité
Lors de son allocution, Madame la Ministre Françoise Remarck a souligné l'importance de la présence ivoirienne à Venise comme un moment de partage et de dialogue. Elle a rappelé les similitudes entre Venise et Abidjan, deux villes ouvertes sur le monde et riches de leur multiculturalité. Cette participation est l'occasion de renforcer les liens entre les artistes ivoiriens et les artistes du monde entier, et de favoriser les échanges culturels et artistiques.

Les artistes ivoiriens à l'honneur
Le Pavillon National Ivoirien met en avant le talent et la vision de cinq artistes exceptionnels. Parmi eux, Jems Koko Bi, sculpteur ivoirien reconnu pour son travail du bois et ses performances. Lauréat de la bourse DAAD, il a étudié à l'Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf et a vu ses œuvres présentées et primées dans de nombreuses biennales et expositions internationales.

Sadikou Oukpedjo, originaire du Togo et ivoirien d'adoption, explore à travers ses œuvres sculpturales et picturales les notions d'origine, d'héritage et la dualité homme-animal. Son travail introspectif a été exposé en Afrique et en Europe, et figure dans d'importantes collections. Feu Franck Abd-Bakar Fanny, photographe d'exception, a représenté la Côte d'Ivoire à la 55ème Biennale de Venise. Son exploration de la société contemporaine lui a valu une reconnaissance internationale, avec des œuvres exposées dans des musées renommés à travers le monde. Il est lauréat du Prix UEMOA de la Biennale de Dakar. Bien que décédé en 2021, son travail continue d'inspirer et de marquer les esprits.

Marie-Claire Messouma Manlanbien, dont les œuvres ont été exposées au Palais de Tokyo à Paris et à l'Institut français de Berlin, explore les thèmes de l'identité, de la créolisation et de la synthèse culturelle à travers le textile, le dessin, la sculpture, la photographie, la vidéo et l'installation. Ses créations font partie de nombreuses collections prestigieuses. François-Xavier Gbré, né à Lille, explore à travers la photographie et l'installation les thèmes de la mémoire, de la transformation sociale et de l'architecture. Son travail a été exposé internationalement, notamment à la Tate à Londres et au Centre Pompidou à Paris.

Des commissaires engagés pourla promotion de l'art contemporain ivoirien


La commissaire Illa G. Donwahi et le curateur Simon Njami ont été choisis pour diriger le Pavillon National Ivoirien à la Biennale de Venise 2024. Ils sont tous deux reconnus pour leur engagement dans la promotion de l'art africain et leur expertise en matière d'art contemporain. Leur sélection témoigne de la volonté de la Côte d'Ivoire de présenter des artistes de qualité et de favoriser le dialogue interculturel au sein de la communauté artistique mondiale.

Les attentes de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise
La participation de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise 2024 est une occasion unique de mettre en valeur la diversité culturelle et la richesse artistique du pays. Le pavillon ivoirien vise à susciter des conversations et des échanges sur les thèmes de la résilience, de l'espoir et de la créativité. Il offre également une plateforme aux artistes ivoiriens pour présenter leur travail au public international et aux professionnels de l'art.

En participant à cet événement artistique majeur, la Côte d'Ivoire cherche à renforcer sa présence sur la scène artistique mondiale, à favoriser les collaborations et les partenariats internationaux, ainsi qu'à attirer l'attention sur le riche héritage culturel et artistique du pays.

Promouvoir l'art contemporain en Côte d'Ivoire
La participation à la Biennale de Venise est un moteur pour la promotion de l'art contemporain en Côte d'Ivoire. Le gouvernement ivoirien, à travers le financement du Pavillon National Ivoirien, témoigne de son engagement en faveur du développement du secteur artistique et culturel du pays. Cette démarche vise à encourager les artistes locaux, à renforcer les infrastructures artistiques et à favoriser l'éducation artistique.

En soutenant les artistes ivoiriens et en créant des opportunités d'exposition et de collaboration internationale, la Côte d'Ivoire aspire à faire émerger de nouveaux talents, à stimuler la créativité et à promouvoir la diversité des expressions artistiques dans le pays.

En conclusion, la participation de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise 2024 est une étape importante dans la promotion de l'art contemporain ivoirien et dans la consolidation de sa présence sur la scène artistique mondiale. À travers le thème "The Blue Note" et la sélection d'artistes talentueux, le pavillon ivoirien met en valeur la résilience, l'espoir et la créativité comme moteurs de l'expression artistique. Cette participation témoigne de l'engagement de la Côte d'Ivoire en faveur de la diversité culturelle et de l'épanouissement des artistes ivoiriens.

(Commenter) (Signaler)

Image de Art. La Côte d'Ivoire se prépare à participer à la 60ème édition de la Biennale de Venise, l'un des événements artistiques les plus prestigieux et les plus suivis au monde. Cette année marque une étape historique pour le pays, car c'est la première fois que le Pavillon National Ivoirien est entièrement financé par l'État ivoirien lui-même. Cette réalisation est le fruit de la vision et de l'engagement de Madame Françoise Remarck, Ministre de la Culture et de la Francophonie, qui a fait de la promotion de l'art contemporain une priorité de son mandat. "The Blue Note" : Résilience et espoir à travers l'expression artistique Sous la direction de la Commissaire Illa G. Donwahi et du Curateur Simon Njami, la Côte d'Ivoire présente "The Blue Note" comme thème central de son pavillon. Ce choix s'inscrit dans la thématique plus large de "Stranieri Ovunque" ("Étrangers Partout"). Simon Njami explique que "The Blue Note" symbolise la résilience et l'espoir à travers l'expression artistique. Cette note de musique, créée par les Africains déportés aux Amériques, est à l'origine du Jazz et du Blues. Ainsi, la Côte d'Ivoire met en avant le fait que même dans l'adversité, l'espoir et la créativité peuvent émerger grâce à l'expression artistique. Une participation marquée par le dialogue et la fraternité Lors de son allocution, Madame la Ministre Françoise Remarck a souligné l'importance de la présence ivoirienne à Venise comme un moment de partage et de dialogue. Elle a rappelé les similitudes entre Venise et Abidjan, deux villes ouvertes sur le monde et riches de leur multiculturalité. Cette participation est l'occasion de renforcer les liens entre les artistes ivoiriens et les artistes du monde entier, et de favoriser les échanges culturels et artistiques. Les artistes ivoiriens à l'honneur Le Pavillon National Ivoirien met en avant le talent et la vision de cinq artistes exceptionnels. Parmi eux, Jems Koko Bi, sculpteur ivoirien reconnu pour son travail du bois et ses performances. Lauréat de la bourse DAAD, il a étudié à l'Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf et a vu ses œuvres présentées et primées dans de nombreuses biennales et expositions internationales. Sadikou Oukpedjo, originaire du Togo et ivoirien d'adoption, explore à travers ses œuvres sculpturales et picturales les notions d'origine, d'héritage et la dualité homme-animal. Son travail introspectif a été exposé en Afrique et en Europe, et figure dans d'importantes collections. Feu Franck Abd-Bakar Fanny, photographe d'exception, a représenté la Côte d'Ivoire à la 55ème Biennale de Venise. Son exploration de la société contemporaine lui a valu une reconnaissance internationale, avec des œuvres exposées dans des musées renommés à travers le monde. Il est lauréat du Prix UEMOA de la Biennale de Dakar. Bien que décédé en 2021, son travail continue d'inspirer et de marquer les esprits. Marie-Claire Messouma Manlanbien, dont les œuvres ont été exposées au Palais de Tokyo à Paris et à l'Institut français de Berlin, explore les thèmes de l'identité, de la créolisation et de la synthèse culturelle à travers le textile, le dessin, la sculpture, la photographie, la vidéo et l'installation. Ses créations font partie de nombreuses collections prestigieuses. François-Xavier Gbré, né à Lille, explore à travers la photographie et l'installation les thèmes de la mémoire, de la transformation sociale et de l'architecture. Son travail a été exposé internationalement, notamment à la Tate à Londres et au Centre Pompidou à Paris. Des commissaires engagés pourla promotion de l'art contemporain ivoirien La commissaire Illa G. Donwahi et le curateur Simon Njami ont été choisis pour diriger le Pavillon National Ivoirien à la Biennale de Venise 2024. Ils sont tous deux reconnus pour leur engagement dans la promotion de l'art africain et leur expertise en matière d'art contemporain. Leur sélection témoigne de la volonté de la Côte d'Ivoire de présenter des artistes de qualité et de favoriser le dialogue interculturel au sein de la communauté artistique mondiale. Les attentes de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise La participation de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise 2024 est une occasion unique de mettre en valeur la diversité culturelle et la richesse artistique du pays. Le pavillon ivoirien vise à susciter des conversations et des échanges sur les thèmes de la résilience, de l'espoir et de la créativité. Il offre également une plateforme aux artistes ivoiriens pour présenter leur travail au public international et aux professionnels de l'art. En participant à cet événement artistique majeur, la Côte d'Ivoire cherche à renforcer sa présence sur la scène artistique mondiale, à favoriser les collaborations et les partenariats internationaux, ainsi qu'à attirer l'attention sur le riche héritage culturel et artistique du pays. Promouvoir l'art contemporain en Côte d'Ivoire La participation à la Biennale de Venise est un moteur pour la promotion de l'art contemporain en Côte d'Ivoire. Le gouvernement ivoirien, à travers le financement du Pavillon National Ivoirien, témoigne de son engagement en faveur du développement du secteur artistique et culturel du pays. Cette démarche vise à encourager les artistes locaux, à renforcer les infrastructures artistiques et à favoriser l'éducation artistique. En soutenant les artistes ivoiriens et en créant des opportunités d'exposition et de collaboration internationale, la Côte d'Ivoire aspire à faire émerger de nouveaux talents, à stimuler la créativité et à promouvoir la diversité des expressions artistiques dans le pays. En conclusion, la participation de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise 2024 est une étape importante dans la promotion de l'art contemporain ivoirien et dans la consolidation de sa présence sur la scène artistique mondiale. À travers le thème "The Blue Note" et la sélection d'artistes talentueux, le pavillon ivoirien met en valeur la résilience, l'espoir et la créativité comme moteurs de l'expression artistique. Cette participation témoigne de l'engagement de la Côte d'Ivoire en faveur de la diversité culturelle et de l'épanouissement des artistes ivoiriens.

Deuxième Image de Art. La Côte d'Ivoire se prépare à participer à la 60ème édition de la Biennale de Venise, l'un des événements artistiques les plus prestigieux et les plus suivis au monde. Cette année marque une étape historique pour le pays, car c'est la première fois que le Pavillon National Ivoirien est entièrement financé par l'État ivoirien lui-même. Cette réalisation est le fruit de la vision et de l'engagement de Madame Françoise Remarck, Ministre de la Culture et de la Francophonie, qui a fait de la promotion de l'art contemporain une priorité de son mandat. "The Blue Note" : Résilience et espoir à travers l'expression artistique Sous la direction de la Commissaire Illa G. Donwahi et du Curateur Simon Njami, la Côte d'Ivoire présente "The Blue Note" comme thème central de son pavillon. Ce choix s'inscrit dans la thématique plus large de "Stranieri Ovunque" ("Étrangers Partout"). Simon Njami explique que "The Blue Note" symbolise la résilience et l'espoir à travers l'expression artistique. Cette note de musique, créée par les Africains déportés aux Amériques, est à l'origine du Jazz et du Blues. Ainsi, la Côte d'Ivoire met en avant le fait que même dans l'adversité, l'espoir et la créativité peuvent émerger grâce à l'expression artistique. Une participation marquée par le dialogue et la fraternité Lors de son allocution, Madame la Ministre Françoise Remarck a souligné l'importance de la présence ivoirienne à Venise comme un moment de partage et de dialogue. Elle a rappelé les similitudes entre Venise et Abidjan, deux villes ouvertes sur le monde et riches de leur multiculturalité. Cette participation est l'occasion de renforcer les liens entre les artistes ivoiriens et les artistes du monde entier, et de favoriser les échanges culturels et artistiques. Les artistes ivoiriens à l'honneur Le Pavillon National Ivoirien met en avant le talent et la vision de cinq artistes exceptionnels. Parmi eux, Jems Koko Bi, sculpteur ivoirien reconnu pour son travail du bois et ses performances. Lauréat de la bourse DAAD, il a étudié à l'Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf et a vu ses œuvres présentées et primées dans de nombreuses biennales et expositions internationales. Sadikou Oukpedjo, originaire du Togo et ivoirien d'adoption, explore à travers ses œuvres sculpturales et picturales les notions d'origine, d'héritage et la dualité homme-animal. Son travail introspectif a été exposé en Afrique et en Europe, et figure dans d'importantes collections. Feu Franck Abd-Bakar Fanny, photographe d'exception, a représenté la Côte d'Ivoire à la 55ème Biennale de Venise. Son exploration de la société contemporaine lui a valu une reconnaissance internationale, avec des œuvres exposées dans des musées renommés à travers le monde. Il est lauréat du Prix UEMOA de la Biennale de Dakar. Bien que décédé en 2021, son travail continue d'inspirer et de marquer les esprits. Marie-Claire Messouma Manlanbien, dont les œuvres ont été exposées au Palais de Tokyo à Paris et à l'Institut français de Berlin, explore les thèmes de l'identité, de la créolisation et de la synthèse culturelle à travers le textile, le dessin, la sculpture, la photographie, la vidéo et l'installation. Ses créations font partie de nombreuses collections prestigieuses. François-Xavier Gbré, né à Lille, explore à travers la photographie et l'installation les thèmes de la mémoire, de la transformation sociale et de l'architecture. Son travail a été exposé internationalement, notamment à la Tate à Londres et au Centre Pompidou à Paris. Des commissaires engagés pourla promotion de l'art contemporain ivoirien La commissaire Illa G. Donwahi et le curateur Simon Njami ont été choisis pour diriger le Pavillon National Ivoirien à la Biennale de Venise 2024. Ils sont tous deux reconnus pour leur engagement dans la promotion de l'art africain et leur expertise en matière d'art contemporain. Leur sélection témoigne de la volonté de la Côte d'Ivoire de présenter des artistes de qualité et de favoriser le dialogue interculturel au sein de la communauté artistique mondiale. Les attentes de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise La participation de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise 2024 est une occasion unique de mettre en valeur la diversité culturelle et la richesse artistique du pays. Le pavillon ivoirien vise à susciter des conversations et des échanges sur les thèmes de la résilience, de l'espoir et de la créativité. Il offre également une plateforme aux artistes ivoiriens pour présenter leur travail au public international et aux professionnels de l'art. En participant à cet événement artistique majeur, la Côte d'Ivoire cherche à renforcer sa présence sur la scène artistique mondiale, à favoriser les collaborations et les partenariats internationaux, ainsi qu'à attirer l'attention sur le riche héritage culturel et artistique du pays. Promouvoir l'art contemporain en Côte d'Ivoire La participation à la Biennale de Venise est un moteur pour la promotion de l'art contemporain en Côte d'Ivoire. Le gouvernement ivoirien, à travers le financement du Pavillon National Ivoirien, témoigne de son engagement en faveur du développement du secteur artistique et culturel du pays. Cette démarche vise à encourager les artistes locaux, à renforcer les infrastructures artistiques et à favoriser l'éducation artistique. En soutenant les artistes ivoiriens et en créant des opportunités d'exposition et de collaboration internationale, la Côte d'Ivoire aspire à faire émerger de nouveaux talents, à stimuler la créativité et à promouvoir la diversité des expressions artistiques dans le pays. En conclusion, la participation de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise 2024 est une étape importante dans la promotion de l'art contemporain ivoirien et dans la consolidation de sa présence sur la scène artistique mondiale. À travers le thème "The Blue Note" et la sélection d'artistes talentueux, le pavillon ivoirien met en valeur la résilience, l'espoir et la créativité comme moteurs de l'expression artistique. Cette participation témoigne de l'engagement de la Côte d'Ivoire en faveur de la diversité culturelle et de l'épanouissement des artistes ivoiriens.

Troisième Image de Art. La Côte d'Ivoire se prépare à participer à la 60ème édition de la Biennale de Venise, l'un des événements artistiques les plus prestigieux et les plus suivis au monde. Cette année marque une étape historique pour le pays, car c'est la première fois que le Pavillon National Ivoirien est entièrement financé par l'État ivoirien lui-même. Cette réalisation est le fruit de la vision et de l'engagement de Madame Françoise Remarck, Ministre de la Culture et de la Francophonie, qui a fait de la promotion de l'art contemporain une priorité de son mandat. "The Blue Note" : Résilience et espoir à travers l'expression artistique Sous la direction de la Commissaire Illa G. Donwahi et du Curateur Simon Njami, la Côte d'Ivoire présente "The Blue Note" comme thème central de son pavillon. Ce choix s'inscrit dans la thématique plus large de "Stranieri Ovunque" ("Étrangers Partout"). Simon Njami explique que "The Blue Note" symbolise la résilience et l'espoir à travers l'expression artistique. Cette note de musique, créée par les Africains déportés aux Amériques, est à l'origine du Jazz et du Blues. Ainsi, la Côte d'Ivoire met en avant le fait que même dans l'adversité, l'espoir et la créativité peuvent émerger grâce à l'expression artistique. Une participation marquée par le dialogue et la fraternité Lors de son allocution, Madame la Ministre Françoise Remarck a souligné l'importance de la présence ivoirienne à Venise comme un moment de partage et de dialogue. Elle a rappelé les similitudes entre Venise et Abidjan, deux villes ouvertes sur le monde et riches de leur multiculturalité. Cette participation est l'occasion de renforcer les liens entre les artistes ivoiriens et les artistes du monde entier, et de favoriser les échanges culturels et artistiques. Les artistes ivoiriens à l'honneur Le Pavillon National Ivoirien met en avant le talent et la vision de cinq artistes exceptionnels. Parmi eux, Jems Koko Bi, sculpteur ivoirien reconnu pour son travail du bois et ses performances. Lauréat de la bourse DAAD, il a étudié à l'Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf et a vu ses œuvres présentées et primées dans de nombreuses biennales et expositions internationales. Sadikou Oukpedjo, originaire du Togo et ivoirien d'adoption, explore à travers ses œuvres sculpturales et picturales les notions d'origine, d'héritage et la dualité homme-animal. Son travail introspectif a été exposé en Afrique et en Europe, et figure dans d'importantes collections. Feu Franck Abd-Bakar Fanny, photographe d'exception, a représenté la Côte d'Ivoire à la 55ème Biennale de Venise. Son exploration de la société contemporaine lui a valu une reconnaissance internationale, avec des œuvres exposées dans des musées renommés à travers le monde. Il est lauréat du Prix UEMOA de la Biennale de Dakar. Bien que décédé en 2021, son travail continue d'inspirer et de marquer les esprits. Marie-Claire Messouma Manlanbien, dont les œuvres ont été exposées au Palais de Tokyo à Paris et à l'Institut français de Berlin, explore les thèmes de l'identité, de la créolisation et de la synthèse culturelle à travers le textile, le dessin, la sculpture, la photographie, la vidéo et l'installation. Ses créations font partie de nombreuses collections prestigieuses. François-Xavier Gbré, né à Lille, explore à travers la photographie et l'installation les thèmes de la mémoire, de la transformation sociale et de l'architecture. Son travail a été exposé internationalement, notamment à la Tate à Londres et au Centre Pompidou à Paris. Des commissaires engagés pourla promotion de l'art contemporain ivoirien La commissaire Illa G. Donwahi et le curateur Simon Njami ont été choisis pour diriger le Pavillon National Ivoirien à la Biennale de Venise 2024. Ils sont tous deux reconnus pour leur engagement dans la promotion de l'art africain et leur expertise en matière d'art contemporain. Leur sélection témoigne de la volonté de la Côte d'Ivoire de présenter des artistes de qualité et de favoriser le dialogue interculturel au sein de la communauté artistique mondiale. Les attentes de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise La participation de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise 2024 est une occasion unique de mettre en valeur la diversité culturelle et la richesse artistique du pays. Le pavillon ivoirien vise à susciter des conversations et des échanges sur les thèmes de la résilience, de l'espoir et de la créativité. Il offre également une plateforme aux artistes ivoiriens pour présenter leur travail au public international et aux professionnels de l'art. En participant à cet événement artistique majeur, la Côte d'Ivoire cherche à renforcer sa présence sur la scène artistique mondiale, à favoriser les collaborations et les partenariats internationaux, ainsi qu'à attirer l'attention sur le riche héritage culturel et artistique du pays. Promouvoir l'art contemporain en Côte d'Ivoire La participation à la Biennale de Venise est un moteur pour la promotion de l'art contemporain en Côte d'Ivoire. Le gouvernement ivoirien, à travers le financement du Pavillon National Ivoirien, témoigne de son engagement en faveur du développement du secteur artistique et culturel du pays. Cette démarche vise à encourager les artistes locaux, à renforcer les infrastructures artistiques et à favoriser l'éducation artistique. En soutenant les artistes ivoiriens et en créant des opportunités d'exposition et de collaboration internationale, la Côte d'Ivoire aspire à faire émerger de nouveaux talents, à stimuler la créativité et à promouvoir la diversité des expressions artistiques dans le pays. En conclusion, la participation de la Côte d'Ivoire à la Biennale de Venise 2024 est une étape importante dans la promotion de l'art contemporain ivoirien et dans la consolidation de sa présence sur la scène artistique mondiale. À travers le thème "The Blue Note" et la sélection d'artistes talentueux, le pavillon ivoirien met en valeur la résilience, l'espoir et la créativité comme moteurs de l'expression artistique. Cette participation témoigne de l'engagement de la Côte d'Ivoire en faveur de la diversité culturelle et de l'épanouissement des artistes ivoiriens.

(1) Répondre

Salon International De La Décoration d'Abidjan: 5E Édition, Du 16 Au 19 Mai 2024 / Début De La 13Ème Édition Du Marché Des Arts Du Spectacle d’Abidjan (Masa) / Essor Du Design De Mobilier En Côte d’Ivoire Après Lobbying Artistique

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.