Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Jeudi, 18 Juillet 2024 à 04:51 / Besoin d'aide

Mise En Garde De La Direction Générale Des Cultes Concernant Le Hadj 2024 - L'islam pour les musulmans - Ivoireland

Forum Ivoireland / L'islam pour les musulmans / Mise En Garde De La Direction Générale Des Cultes Concernant Le Hadj 2024 (25 Vues)

L'Arabie Saoudite Soutient Le Peuple Ivoirien Pour Le Ramadan 2024: / Aïd El-Fitr: La Célébration Prévue Ce Mercredi 10 Avril, Annonce Le Cosim / Tiémoko Meyliet Et Le Cosim À La Grande Mosquée Pour La Nuit Du Destin

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 15 mai à 17:58

Alors que l'édition 2024 du Hadj approche à grands pas, des préoccupations majeures émergent quant aux pratiques illégales d'opérateurs privés non agréés. Le directeur général des cultes, Bamba Massemba, a exprimé sa préoccupation face à l'enrôlement de candidats par des opérateurs clandestins, mettant en garde contre les conséquences légales qui en découlent. Dans un communiqué, il a rappelé que seuls les détenteurs du visa Hadj auront accès aux sites rituels, tandis que les personnes inscrites par des opérateurs non agréés ne bénéficieront que d'un visa tourisme. Cet avertissement soulève des questions sur la nécessité de renforcer la réglementation et de garantir la sécurité des pèlerins. Dans cet article, nous examinerons de plus près les mesures prises par les autorités pour lutter contre les pratiques clandestines et l'engagement des opérateurs privés agréés dans l'organisation du Hadj 2024.

Les risques des pratiques clandestines


Les opérateurs privés non agréés qui s'engagent dans l'enrôlement de candidats pour le Hadj 2024 enfreignent les directives des autorités saoudiennes et les procédures légales établies. En conséquence, les pèlerins inscrits par ces opérateurs risquent de se voir délivrer un visa tourisme au lieu du précieux visa Hadj, privant ainsi ces individus de l'accès aux sites rituels essentiels de leur pèlerinage. Cette situation soulève des inquiétudes quant à l'authenticité des services fournis par ces opérateurs clandestins et met en évidence la nécessité de sensibiliser les candidats potentiels aux risques encourus.

Le directeur général des cultes, Bamba Massemba, a souligné que toute agence de voyage ou individu reconnu coupable de cette pratique clandestine sera confronté à la rigueur de la loi. Cette mise en garde vise à dissuader les opérateurs illégaux de continuer leurs activités frauduleuses et à protéger les pèlerins contre les éventuelles conséquences néfastes de leur implication. Il est essentiel que les candidats au Hadj soient vigilants et choisissent des opérateurs agréés afin de garantir la sécurité et l'authenticité de leur expérience de pèlerinage.

L'engagement des opérateurs privés agréés


Contrairement aux opérateurs clandestins, les opérateurs privés agréés se sont engagés à respecter les directives des autorités saoudiennes et à contribuer au bon déroulement du Hadj 2024. Réunis au sein de la Fédération des associations, sociétés et agences du tourisme exerçant dans le Hadj en Côte d’Ivoire (Fasath-CI), ces opérateurs agréés jouent un rôle crucial dans l'organisation du pèlerinage. Leur engagement à respecter les normes et les procédures établies garantit aux pèlerins une expérience sûre et authentique.

Le Hadj 2024 est prévu pour débuter le lundi 27 mai 2024, à 13 heures, avec le vol inaugural. Il y aura un total de 15 vols charters qui transporteront les pèlerins vers les lieux saints de l'islam. Le dernier vol charter partira le mercredi 5 juin 2024, à 23 heures 50 minutes. Pour le retour, le premier vol est prévu le lundi 24 juin 2024, à 9 heures 35 minutes, et les derniers pèlerins arriveront le mercredi 3 juillet 2024. Ces dates marquent le début et la fin de cette expérience spirituelle majeure pour les croyants musulmans.

Alors que l'édition 2024 du Hadj approche, il est essentiel de sensibiliser à la menace posée parles opérateurs privés clandestins dans l'enrôlement des candidats. La direction général des cultes, par son directeur, Bamba Massemba, a mis en garde contre ces pratiques illégales, soulignant que seuls les détenteurs du visa Hadj auront accès aux sites rituels. Les autorités doivent redoubler d'efforts pour lutter contre ces opérateurs clandestins et garantir la sécurité des pèlerins. Dans le même temps, les opérateurs privés agréés, regroupés au sein de la Fédération des associations, sociétés et agences du tourisme exerçant dans le Hadj en Côte d’Ivoire (Fasath-CI), se sont engagés à respecter les directives des autorités saoudiennes et à assurer le bon déroulement du Hadj 2024. Leur rôle est crucial pour offrir aux pèlerins une expérience sûre et authentique. Le Hadj 2024 est sur le point de commencer, avec le vol inaugural prévu pour le lundi 27 mai 2024. Les pèlerins auront l'opportunité de vivre une expérience spirituelle profonde, mais il est impératif de choisir des opérateurs agréés pour éviter les risques liés aux pratiques clandestines.

En conclusion, la menace des opérateurs privés clandestins dans l'enrôlement des candidats pour le Hadj 2024 nécessite une action immédiate de la part des autorités. Les pèlerins doivent être informés des risques encourus et encouragés à choisir des opérateurs agréés pour garantir une expérience de pèlerinage sûre et authentique. La question qui se pose est la suivante : Comment renforcer la réglementation et la supervision pour éliminer complètement les opérateurs privés clandestins et assurer la sécurité des pèlerins lors du Hadj ?

(Commenter) (Signaler)

Image de L'islam pour les musulmans. Alors que l'édition 2024 du Hadj approche à grands pas, des préoccupations majeures émergent quant aux pratiques illégales d'opérateurs privés non agréés. Le directeur général des cultes, Bamba Massemba, a exprimé sa préoccupation face à l'enrôlement de candidats par des opérateurs clandestins, mettant en garde contre les conséquences légales qui en découlent. Dans un communiqué, il a rappelé que seuls les détenteurs du visa Hadj auront accès aux sites rituels, tandis que les personnes inscrites par des opérateurs non agréés ne bénéficieront que d'un visa tourisme. Cet avertissement soulève des questions sur la nécessité de renforcer la réglementation et de garantir la sécurité des pèlerins. Dans cet article, nous examinerons de plus près les mesures prises par les autorités pour lutter contre les pratiques clandestines et l'engagement des opérateurs privés agréés dans l'organisation du Hadj 2024. Les risques des pratiques clandestines Les opérateurs privés non agréés qui s'engagent dans l'enrôlement de candidats pour le Hadj 2024 enfreignent les directives des autorités saoudiennes et les procédures légales établies. En conséquence, les pèlerins inscrits par ces opérateurs risquent de se voir délivrer un visa tourisme au lieu du précieux visa Hadj, privant ainsi ces individus de l'accès aux sites rituels essentiels de leur pèlerinage. Cette situation soulève des inquiétudes quant à l'authenticité des services fournis par ces opérateurs clandestins et met en évidence la nécessité de sensibiliser les candidats potentiels aux risques encourus. Le directeur général des cultes, Bamba Massemba, a souligné que toute agence de voyage ou individu reconnu coupable de cette pratique clandestine sera confronté à la rigueur de la loi. Cette mise en garde vise à dissuader les opérateurs illégaux de continuer leurs activités frauduleuses et à protéger les pèlerins contre les éventuelles conséquences néfastes de leur implication. Il est essentiel que les candidats au Hadj soient vigilants et choisissent des opérateurs agréés afin de garantir la sécurité et l'authenticité de leur expérience de pèlerinage. L'engagement des opérateurs privés agréés Contrairement aux opérateurs clandestins, les opérateurs privés agréés se sont engagés à respecter les directives des autorités saoudiennes et à contribuer au bon déroulement du Hadj 2024. Réunis au sein de la Fédération des associations, sociétés et agences du tourisme exerçant dans le Hadj en Côte d’Ivoire (Fasath-CI), ces opérateurs agréés jouent un rôle crucial dans l'organisation du pèlerinage. Leur engagement à respecter les normes et les procédures établies garantit aux pèlerins une expérience sûre et authentique. Le Hadj 2024 est prévu pour débuter le lundi 27 mai 2024, à 13 heures, avec le vol inaugural. Il y aura un total de 15 vols charters qui transporteront les pèlerins vers les lieux saints de l'islam. Le dernier vol charter partira le mercredi 5 juin 2024, à 23 heures 50 minutes. Pour le retour, le premier vol est prévu le lundi 24 juin 2024, à 9 heures 35 minutes, et les derniers pèlerins arriveront le mercredi 3 juillet 2024. Ces dates marquent le début et la fin de cette expérience spirituelle majeure pour les croyants musulmans. Alors que l'édition 2024 du Hadj approche, il est essentiel de sensibiliser à la menace posée parles opérateurs privés clandestins dans l'enrôlement des candidats. La direction général des cultes, par son directeur, Bamba Massemba, a mis en garde contre ces pratiques illégales, soulignant que seuls les détenteurs du visa Hadj auront accès aux sites rituels. Les autorités doivent redoubler d'efforts pour lutter contre ces opérateurs clandestins et garantir la sécurité des pèlerins. Dans le même temps, les opérateurs privés agréés, regroupés au sein de la Fédération des associations, sociétés et agences du tourisme exerçant dans le Hadj en Côte d’Ivoire (Fasath-CI), se sont engagés à respecter les directives des autorités saoudiennes et à assurer le bon déroulement du Hadj 2024. Leur rôle est crucial pour offrir aux pèlerins une expérience sûre et authentique. Le Hadj 2024 est sur le point de commencer, avec le vol inaugural prévu pour le lundi 27 mai 2024. Les pèlerins auront l'opportunité de vivre une expérience spirituelle profonde, mais il est impératif de choisir des opérateurs agréés pour éviter les risques liés aux pratiques clandestines. En conclusion, la menace des opérateurs privés clandestins dans l'enrôlement des candidats pour le Hadj 2024 nécessite une action immédiate de la part des autorités. Les pèlerins doivent être informés des risques encourus et encouragés à choisir des opérateurs agréés pour garantir une expérience de pèlerinage sûre et authentique. La question qui se pose est la suivante : Comment renforcer la réglementation et la supervision pour éliminer complètement les opérateurs privés clandestins et assurer la sécurité des pèlerins lors du Hadj ?

(1) Répondre

Abidjan: Inauguration Majestueuse De La Mosquée Mohammed VI / Imam Abass Touré Explique l'Importance De La Nuit Du Destin Pour Le Musulman / L'Arabie Saoudite Soutient Le Peuple Ivoirien Pour Le Ramadan 2024:

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.