Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Mercredi, 17 Juillet 2024 à 22:42 / Besoin d'aide

Campagne De Traitement Massif Contre l'Onchocercose Initiée À Niakara - Santé - Ivoireland

Forum Ivoireland / Santé / Campagne De Traitement Massif Contre l'Onchocercose Initiée À Niakara (84 Vues)

Journée Mondiale Contre Le Paludisme: Que Faut-Il Savoir Sur Ce Fléau? / Un Vaccin Contre Le Paludisme Découvert Au Burkina Faso / Vaccination Polio En Côte d'Ivoire: 4,5+ Millions d'Enfants Ivoiriens Visés (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 06 mai à 22:11

Dans une démarche proactive pour éradiquer l'onchocercose, une campagne de traitement de masse est actuellement déployée dans le district sanitaire de Niakara, du 2 au 6 mai 2024. Cette stratégie, dirigée par le Dr Baba Touré Badian, directeur de la circonscription sanitaire, vise à administrer gratuitement des médicaments préventifs essentiels au sein des communautés locales ainsi que dans les écoles.

Un engagement soutenu des autorités locales


Lors du lancement de cette campagne contre l'onchocercose, le préfet de Niakara, Maténin Ouattara, a exprimé son soutien total à cette initiative vitale. Il a appelé les résidents à accueillir chaleureusement les agents distributeurs afin de maximiser l'impact de cette campagne cruciale. Cette mobilisation collective vise à garantir la participation maximale de la population, essentielle pour atteindre l'objectif ambitieux de toucher 80% de la population concernée.

Cette campagne bénéficie du soutien financier du gouvernement ivoirien et de ses partenaires, démontrant ainsi un engagement fort dans la lutte contre les maladies tropicales négligées. Avec une cible de plus de 200 000 personnes dans le département de Niakara, cette initiative revêt une importance capitale pour la santé publique.

Un effort national contre l'onchocercose


Cette campagne s'inscrit dans le cadre des efforts nationaux plus vastes du ministère de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle. Elle s'étend à travers plusieurs districts sanitaires, démontrant ainsi une coordination efficace dans la lutte contre l'onchocercose à l'échelle nationale.

L'onchocercose, également connue sous le nom de « cécité des rivières », est une maladie parasitaire débilitante transmise par la piqûre de la mouche tsé-tsé. Cette campagne de traitement de masse représente une étape cruciale dans la lutte contre cette maladie, offrant un espoir tangible d'amélioration de la santé et de la qualité de vie pour les populations affectées.

Alors que la campagne se déploie avec détermination, une question demeure : quelles seront les prochaines initiatives et stratégies mises en place pour accélérer la lutte contre l'onchocercose en Côte d'Ivoire et garantir une santé durable pour tous ?

(Commenter) (Signaler)

Image de Santé. Dans une démarche proactive pour éradiquer l'onchocercose, une campagne de traitement de masse est actuellement déployée dans le district sanitaire de Niakara, du 2 au 6 mai 2024. Cette stratégie, dirigée par le Dr Baba Touré Badian, directeur de la circonscription sanitaire, vise à administrer gratuitement des médicaments préventifs essentiels au sein des communautés locales ainsi que dans les écoles. Un engagement soutenu des autorités locales Lors du lancement de cette campagne contre l'onchocercose, le préfet de Niakara, Maténin Ouattara, a exprimé son soutien total à cette initiative vitale. Il a appelé les résidents à accueillir chaleureusement les agents distributeurs afin de maximiser l'impact de cette campagne cruciale. Cette mobilisation collective vise à garantir la participation maximale de la population, essentielle pour atteindre l'objectif ambitieux de toucher 80% de la population concernée. Cette campagne bénéficie du soutien financier du gouvernement ivoirien et de ses partenaires, démontrant ainsi un engagement fort dans la lutte contre les maladies tropicales négligées. Avec une cible de plus de 200 000 personnes dans le département de Niakara, cette initiative revêt une importance capitale pour la santé publique. Un effort national contre l'onchocercose Cette campagne s'inscrit dans le cadre des efforts nationaux plus vastes du ministère de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle. Elle s'étend à travers plusieurs districts sanitaires, démontrant ainsi une coordination efficace dans la lutte contre l'onchocercose à l'échelle nationale. L'onchocercose, également connue sous le nom de « cécité des rivières », est une maladie parasitaire débilitante transmise par la piqûre de la mouche tsé-tsé. Cette campagne de traitement de masse représente une étape cruciale dans la lutte contre cette maladie, offrant un espoir tangible d'amélioration de la santé et de la qualité de vie pour les populations affectées. Alors que la campagne se déploie avec détermination, une question demeure : quelles seront les prochaines initiatives et stratégies mises en place pour accélérer la lutte contre l'onchocercose en Côte d'Ivoire et garantir une santé durable pour tous ?

Deuxième Image de Santé. Dans une démarche proactive pour éradiquer l'onchocercose, une campagne de traitement de masse est actuellement déployée dans le district sanitaire de Niakara, du 2 au 6 mai 2024. Cette stratégie, dirigée par le Dr Baba Touré Badian, directeur de la circonscription sanitaire, vise à administrer gratuitement des médicaments préventifs essentiels au sein des communautés locales ainsi que dans les écoles. Un engagement soutenu des autorités locales Lors du lancement de cette campagne contre l'onchocercose, le préfet de Niakara, Maténin Ouattara, a exprimé son soutien total à cette initiative vitale. Il a appelé les résidents à accueillir chaleureusement les agents distributeurs afin de maximiser l'impact de cette campagne cruciale. Cette mobilisation collective vise à garantir la participation maximale de la population, essentielle pour atteindre l'objectif ambitieux de toucher 80% de la population concernée. Cette campagne bénéficie du soutien financier du gouvernement ivoirien et de ses partenaires, démontrant ainsi un engagement fort dans la lutte contre les maladies tropicales négligées. Avec une cible de plus de 200 000 personnes dans le département de Niakara, cette initiative revêt une importance capitale pour la santé publique. Un effort national contre l'onchocercose Cette campagne s'inscrit dans le cadre des efforts nationaux plus vastes du ministère de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle. Elle s'étend à travers plusieurs districts sanitaires, démontrant ainsi une coordination efficace dans la lutte contre l'onchocercose à l'échelle nationale. L'onchocercose, également connue sous le nom de « cécité des rivières », est une maladie parasitaire débilitante transmise par la piqûre de la mouche tsé-tsé. Cette campagne de traitement de masse représente une étape cruciale dans la lutte contre cette maladie, offrant un espoir tangible d'amélioration de la santé et de la qualité de vie pour les populations affectées. Alors que la campagne se déploie avec détermination, une question demeure : quelles seront les prochaines initiatives et stratégies mises en place pour accélérer la lutte contre l'onchocercose en Côte d'Ivoire et garantir une santé durable pour tous ?

(1) Répondre

L'Ong Maison d'Espoir Et La Fondation Cœur Citoyen Sensibilisent Sur Le Diabète / Ministère De La Santé: Fermeture De 22 Cliniques Privées Illégales Au Plateau / Journée Mondiale Contre Le Paludisme: Que Faut-Il Savoir Sur Ce Fléau?

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.