Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Dimanche, 14 Juillet 2024 à 23:08 / Besoin d'aide

Concours Awoulaba 2024 En Côte d'Ivoire: Les Présélections À Korhogo Dès Le 4 M - Beauté/Mode - Ivoireland

Forum Ivoireland / Beauté/Mode / Concours Awoulaba 2024 En Côte d'Ivoire: Les Présélections À Korhogo Dès Le 4 M (36 Vues)

Début Des Inscriptions Pour La 6E Édition Du Concours Miss Ivoire Culture 2024 / Mylène Djihony Échoue Aux Portes Du Top 40 De Miss Monde 2024 / Côte d’Ivoire: Lancement Officiel De Miss CI 2024 (2)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 12 avril à 18:24

Le président du Comité Awoulaba Côte d’Ivoire (CACI), Zouzouko Nahounou Jean Charlemagne, a captivé l'attention lors d'une conférence de presse tenue le 10 avril 2024 à Marcory, Abidjan. L'objet de cette rencontre était d'annoncer avec éclat le coup d'envoi officiel de l'édition 2024 du prestigieux concours de beauté, Miss Awoulaba.

Une Tradition Intemporelle : Miss Awoulaba


Le Comité Awoulaba Côte d’Ivoire (CACI) s'érige en gardien vigilant de la beauté ivoirienne depuis 35 ans déjà, sous la houlette éclairée de son président fondateur, feu Pol Dokui. C'est dans cet esprit de continuité et de célébration de la splendeur féminine que s'inscrit le concours Miss Awoulaba. Initié en France, ce concours a transcendé les frontières pour devenir une véritable institution, rayonnant à travers le monde.

Lors de cette annonce majeure, le président du CACI a mis en lumière l'objectif fondamental de ce rendez-vous annuel : offrir une tribune éclatante à la diversité et à la grâce des femmes ivoiriennes. « Nous voulons dire à toute la population que le comité miss Awoulaba existe. Il n’est pas question d’un passage d’un point A à un point B. », a souligné avec conviction Zouzouko Nahounou Jean Charlemagne. En effet, ce concours est bien plus qu'un simple événement mondain ; il incarne la fierté et la représentation authentique de la beauté ivoirienne, mettant en lumière ses richesses culturelles et ethniques.

Un Engouement National


Les présélections de cette édition 2024 débuteront le samedi 4 mai à Korhogo, dans la région du Poro, symbole de l'ouverture du concours à toutes les régions du pays. Cette démarche inclusive vise à faire rayonner les trésors de beauté nichés dans chaque coin de la Côte d'Ivoire. « Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est devenue le centre gravité de la beauté. Nous avons des beautés dans nos régions que nous voulons revendre en Côte d’Ivoire et même au-delà de la Côte d’Ivoire », a affirmé le président du CACI, illustrant ainsi l'engagement profond du comité à valoriser la diversité de la beauté féminine.

Au-delà de la scène glamour, le CACI se positionne comme un acteur engagé dans le développement socio-économique du pays. Dans cette perspective, Zouzouko Nahounou Jean Charlemagne a annoncé la tenue prochaine d'un symposium visant à sensibiliser les autorités sur l'importance de soutenir financièrement le concours Awoulaba. « Il faut savoir que les présélections débutent le 4 mai 2024 et prendront fin le 13 juillet 2024 à Marcory », a-t-il précisé. Cette démarche témoigne de la vision holistique du CACI, qui considère la promotion de la beauté comme un levier essentiel pour le développement global du pays.

Une Finale Sous le Signe de l'Engagement Social


La grande finale du concours, prévue le 27 juillet 2024 au Palais de la Culture, promet d'être un événement d'envergure nationale. Sous le thème « Femme, Pilier de la Lutte contre la Pauvreté », cette édition s'engage à aller au-delà des apparences pour aborder des enjeux sociaux cruciaux. « Quand on est un pays en voie de développement, tous les acteurs doivent travailler, les hommes, mais aussi les femmes. Ce thème-là, durant toutes les présélections, les candidates viendront parler et dire comment faire pour sortir de la pauvreté », a souligné le président du CACI. Cette orientation vers l'engagement social confirme la volonté du concours Miss Awoulaba d'être une plateforme de réflexion et d'action, au service du progrès et du bien-être de la société ivoirienne.

En résumé, le lancement officiel de l'édition 2024 du concours Miss Awoulaba marque une nouvelle étape dans la célébration et la promotion de la beauté ivoirienne. Au-delà des paillettes et des strass, ce concours incarne un véritable engagement en faveur du développement socio-économique du pays. Alors que les projecteurs se dirigent vers les candidates qui rivaliseront de grâce et d'élégance, il est crucial de se rappeler que la véritable beauté réside aussi dans l'engagement envers les causes qui transcendent les apparences. Ainsi, la question demeure : comment la beauté peut-elle être un catalyseur pour un avenir meilleur en Côte d'Ivoire ?

(Commenter) (Signaler)

Image de Beauté/Mode. Le président du Comité Awoulaba Côte d’Ivoire (CACI), Zouzouko Nahounou Jean Charlemagne, a captivé l'attention lors d'une conférence de presse tenue le 10 avril 2024 à Marcory, Abidjan. L'objet de cette rencontre était d'annoncer avec éclat le coup d'envoi officiel de l'édition 2024 du prestigieux concours de beauté, Miss Awoulaba. Une Tradition Intemporelle : Miss Awoulaba Le Comité Awoulaba Côte d’Ivoire (CACI) s'érige en gardien vigilant de la beauté ivoirienne depuis 35 ans déjà, sous la houlette éclairée de son président fondateur, feu Pol Dokui. C'est dans cet esprit de continuité et de célébration de la splendeur féminine que s'inscrit le concours Miss Awoulaba. Initié en France, ce concours a transcendé les frontières pour devenir une véritable institution, rayonnant à travers le monde. Lors de cette annonce majeure, le président du CACI a mis en lumière l'objectif fondamental de ce rendez-vous annuel : offrir une tribune éclatante à la diversité et à la grâce des femmes ivoiriennes. « Nous voulons dire à toute la population que le comité miss Awoulaba existe. Il n’est pas question d’un passage d’un point A à un point B. », a souligné avec conviction Zouzouko Nahounou Jean Charlemagne. En effet, ce concours est bien plus qu'un simple événement mondain ; il incarne la fierté et la représentation authentique de la beauté ivoirienne, mettant en lumière ses richesses culturelles et ethniques. Un Engouement National Les présélections de cette édition 2024 débuteront le samedi 4 mai à Korhogo, dans la région du Poro, symbole de l'ouverture du concours à toutes les régions du pays. Cette démarche inclusive vise à faire rayonner les trésors de beauté nichés dans chaque coin de la Côte d'Ivoire. « Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est devenue le centre gravité de la beauté. Nous avons des beautés dans nos régions que nous voulons revendre en Côte d’Ivoire et même au-delà de la Côte d’Ivoire », a affirmé le président du CACI, illustrant ainsi l'engagement profond du comité à valoriser la diversité de la beauté féminine. Au-delà de la scène glamour, le CACI se positionne comme un acteur engagé dans le développement socio-économique du pays. Dans cette perspective, Zouzouko Nahounou Jean Charlemagne a annoncé la tenue prochaine d'un symposium visant à sensibiliser les autorités sur l'importance de soutenir financièrement le concours Awoulaba. « Il faut savoir que les présélections débutent le 4 mai 2024 et prendront fin le 13 juillet 2024 à Marcory », a-t-il précisé. Cette démarche témoigne de la vision holistique du CACI, qui considère la promotion de la beauté comme un levier essentiel pour le développement global du pays. Une Finale Sous le Signe de l'Engagement Social La grande finale du concours, prévue le 27 juillet 2024 au Palais de la Culture, promet d'être un événement d'envergure nationale. Sous le thème « Femme, Pilier de la Lutte contre la Pauvreté », cette édition s'engage à aller au-delà des apparences pour aborder des enjeux sociaux cruciaux. « Quand on est un pays en voie de développement, tous les acteurs doivent travailler, les hommes, mais aussi les femmes. Ce thème-là, durant toutes les présélections, les candidates viendront parler et dire comment faire pour sortir de la pauvreté », a souligné le président du CACI. Cette orientation vers l'engagement social confirme la volonté du concours Miss Awoulaba d'être une plateforme de réflexion et d'action, au service du progrès et du bien-être de la société ivoirienne. En résumé, le lancement officiel de l'édition 2024 du concours Miss Awoulaba marque une nouvelle étape dans la célébration et la promotion de la beauté ivoirienne. Au-delà des paillettes et des strass, ce concours incarne un véritable engagement en faveur du développement socio-économique du pays. Alors que les projecteurs se dirigent vers les candidates qui rivaliseront de grâce et d'élégance, il est crucial de se rappeler que la véritable beauté réside aussi dans l'engagement envers les causes qui transcendent les apparences. Ainsi, la question demeure : comment la beauté peut-elle être un catalyseur pour un avenir meilleur en Côte d'Ivoire ?

(1) Répondre

Une Ivoirienne Conçoit La Tenue La Plus Appréciée Du Concours Miss France 2023 / Voici Les Aliments À Éviter Absolument Pour Avoir Une Peau Parfaite / Comment Éliminer Les Taches De Fer À Repasser À Travers Des Astuces Simples?

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.