Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Mercredi, 17 Juillet 2024 à 09:33 / Besoin d'aide

Sénat: 9 Lois Adoptées d'Urgence En Plénière À La Demande De Beugré Mambé - Politique - Ivoireland

Forum Ivoireland / Politique / Sénat: 9 Lois Adoptées d'Urgence En Plénière À La Demande De Beugré Mambé (30 Vues)

Rencontre Entre Beugré Mambé Et Les Représentants De Yango Au Ceo Africa Forum / Progrès Économique: Beugré Mambé Détaille Les Avancées De La Côte d’Ivoire / 1Er Mai: Beugré Mambé Met En Avant l'Économie Ivoirienne Et Les Acquis Sociaux (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 12 juin à 20:34

Dans un contexte de vigilance accrue, le Sénat de Côte d'Ivoire, sous la houlette de son Excellence Mme Kandia Kamissoko Camara, s'est réuni en session extraordinaire à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix à Yamoussoukro. Le mardi 11 juin 2024, sur instruction du Premier Ministre Robert Beugré Mambé, neuf projets de loi vitaux ont été examinés et adoptés à l'unanimité, marquant une étape cruciale dans la lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme, et d’autres menaces sécuritaires majeures.

Un contexte d'urgence législative


La séance plénière du Sénat s'est tenue dans un climat d'urgence, dictée par la nécessité impérieuse de renforcer le cadre législatif en réponse aux recommandations du Groupe d'Action Financière. Ces mesures législatives visent à colmater les brèches exploitées par les réseaux criminels et terroristes, en renforçant les dispositifs de contrôle et de répression déjà en place.

Les neuf projets de loi abordés couvrent un éventail de mesures, allant de la révision du Code Pénal et du Code de Procédure Pénale à la création de registres pour les bénéficiaires effectifs des entités juridiques. Les modifications apportées visent à augmenter l'efficacité des enquêtes et des poursuites judiciaires, notamment en matière de terrorisme et de criminalité économique. Un focus particulier a été mis sur la protection environnementale, avec des lois dédiées à la gestion de la faune et à la protection des espèces en danger.

La procédure d'urgence mise en œuvre pour ces projets de loi témoigne de la réactivité du Sénat face aux enjeux sécuritaires actuels. Adoptés après un examen minutieux en commission du 7 au 10 juin, ces textes ont été délibérés en plénière dans un délai exceptionnellement court, illustrant l'efficacité du processus législatif en situation d'urgence.

Réactions et implications politiques


La décision d'adopter ces lois en urgence a suscité des réactions diverses au sein de la classe politique et des experts en sécurité. "Ces mesures renforcent indubitablement notre arsenal législatif dans des domaines cruciaux pour la sécurité nationale et la stabilité économique," a affirmé un expert en sécurité lors d'un entretien. Toutefois, certains critiques arguent que la rapidité de ce processus pourrait compromettre la minutie nécessaire à l'élaboration de lois d'une telle envergure.

Avec l'adoption de ces lois, la Côte d'Ivoire se positionne comme un acteur proactif dans la lutte internationale contre les menaces transnationales. Ce renforcement législatif ouvre également des perspectives pour des collaborations internationales plus étroites, notamment en termes d'échanges d'informations et de pratiques judiciaires.

En adoptant ces neuf projets de loi en un temps record, le Sénat de Côte d'Ivoire démontre sa capacité à répondre avec agilité et détermination aux exigences d'un environnement sécuritaire en mutation. Cet effort législatif, bien que rapide, pose les fondations pour une protection renforcée de la société ivoirienne contre des menaces de plus en plus complexes. Quelles seront les retombées à long terme de ces nouvelles dispositions pour la stabilité régionale de l'Afrique de l'Ouest?

(Commenter) (Signaler)

Image de Politique. Dans un contexte de vigilance accrue, le Sénat de Côte d'Ivoire, sous la houlette de son Excellence Mme Kandia Kamissoko Camara, s'est réuni en session extraordinaire à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix à Yamoussoukro. Le mardi 11 juin 2024, sur instruction du Premier Ministre Robert Beugré Mambé, neuf projets de loi vitaux ont été examinés et adoptés à l'unanimité, marquant une étape cruciale dans la lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme, et d’autres menaces sécuritaires majeures. Un contexte d'urgence législative La séance plénière du Sénat s'est tenue dans un climat d'urgence, dictée par la nécessité impérieuse de renforcer le cadre législatif en réponse aux recommandations du Groupe d'Action Financière. Ces mesures législatives visent à colmater les brèches exploitées par les réseaux criminels et terroristes, en renforçant les dispositifs de contrôle et de répression déjà en place. Les neuf projets de loi abordés couvrent un éventail de mesures, allant de la révision du Code Pénal et du Code de Procédure Pénale à la création de registres pour les bénéficiaires effectifs des entités juridiques. Les modifications apportées visent à augmenter l'efficacité des enquêtes et des poursuites judiciaires, notamment en matière de terrorisme et de criminalité économique. Un focus particulier a été mis sur la protection environnementale, avec des lois dédiées à la gestion de la faune et à la protection des espèces en danger. La procédure d'urgence mise en œuvre pour ces projets de loi témoigne de la réactivité du Sénat face aux enjeux sécuritaires actuels. Adoptés après un examen minutieux en commission du 7 au 10 juin, ces textes ont été délibérés en plénière dans un délai exceptionnellement court, illustrant l'efficacité du processus législatif en situation d'urgence. Réactions et implications politiques La décision d'adopter ces lois en urgence a suscité des réactions diverses au sein de la classe politique et des experts en sécurité. "Ces mesures renforcent indubitablement notre arsenal législatif dans des domaines cruciaux pour la sécurité nationale et la stabilité économique," a affirmé un expert en sécurité lors d'un entretien. Toutefois, certains critiques arguent que la rapidité de ce processus pourrait compromettre la minutie nécessaire à l'élaboration de lois d'une telle envergure. Avec l'adoption de ces lois, la Côte d'Ivoire se positionne comme un acteur proactif dans la lutte internationale contre les menaces transnationales. Ce renforcement législatif ouvre également des perspectives pour des collaborations internationales plus étroites, notamment en termes d'échanges d'informations et de pratiques judiciaires. En adoptant ces neuf projets de loi en un temps record, le Sénat de Côte d'Ivoire démontre sa capacité à répondre avec agilité et détermination aux exigences d'un environnement sécuritaire en mutation. Cet effort législatif, bien que rapide, pose les fondations pour une protection renforcée de la société ivoirienne contre des menaces de plus en plus complexes. Quelles seront les retombées à long terme de ces nouvelles dispositions pour la stabilité régionale de l'Afrique de l'Ouest?

(1) Répondre

Gbagbo Sur La Liste Électorale: PPA-CI Demande Une Audience Au Ministre Mambé / Secteur Cacao: Le Premier Ministre Ivoirien Robert Beugré Mambé Annoncé Au Ghana / Présentation Par Le Pm Beugré Mambé Des "Grands Acquis" De La CAN 2023

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.