Bienvenue, Visiteur: Créer un compte / SE CONNECTER! / Tendance / Récent / Nouveau
Date: Jeudi, 18 Juillet 2024 à 07:34 / Besoin d'aide

Election: L’Udcy Propose De Rendre Le Vote Obligatoire Dans Le Code Électoral - Politique - Ivoireland

Forum Ivoireland / Politique / Election: L’Udcy Propose De Rendre Le Vote Obligatoire Dans Le Code Électoral (32 Vues)

Kandia Camara Prévoit Des Ajustements Au Code Électoral Et À La Nationalité / Le Président Alassane Ouattara Quitte Le Pays Pour Se Rendre En France / Diomaye Faye Propose De Réactiver La Commission Mixte Côte d'Ivoire-Sénégal (2) (3) (4)

(1) Répondre (Descendre)

RomeoIvoire RomeoIvoire le 08 juin à 15:12

L'Union démocratique et Citoyenne (Udcy) a récemment mis en avant une série de propositions visant à dynamiser le paysage politique ivoirien, notamment en encourageant la participation des jeunes. Avec plus de 77 % de la population composée de jeunes, dont une majorité a moins de 26 ans, l'enjeu de leur implication dans les processus électoraux est crucial pour l'avenir démocratique du pays.

Une proposition ambitieuse : le vote obligatoire


Le secrétaire général de l'Udcy, Douca Marcellin Kouadio, a pris la parole lors d'un événement à Abidjan pour présenter ces propositions. Parmi celles-ci, la plus marquante est sans doute la proposition de rendre le vote obligatoire en Côte d'Ivoire. Cette mesure, largement débattue dans d'autres pays, vise à inciter les jeunes à s'engager davantage dans la vie politique dès leur majorité.

« Il faudra rendre le vote obligatoire en Côte d’Ivoire, en vue d’inciter les jeunes à la chose politique », a souligné M. Kouadio lors de son allocution publique. Cette proposition, si elle était adoptée, pourrait potentiellement transformer le paysage électoral en garantissant une participation plus large et diversifiée.

Outre la question du vote obligatoire, l'Udcy propose également une révision des conditions d'éligibilité pour les candidats aux différentes élections. Notamment, elle préconise de fixer à 25 ans l'âge minimum pour se présenter à l'élection présidentielle et aux élections sénatoriales, alignant ainsi ces critères sur ceux déjà en vigueur pour les élections législatives.

« Tout candidat aux élections législatives et sénatoriales doit être parrainé par un parti ou groupement politique puisque ce sont des postes politiques », a souligné M. Kouadio, mettant en avant la nécessité d'un soutien institutionnel pour les candidats. Par ailleurs, l'Udcy demande également une révision à la baisse de la caution exigée pour les candidats à la présidentielle, la fixant à 100 millions FCFA, contre 50 millions FCFA actuellement.

Un exemple à suivre : le vote obligatoire dans d'autres pays


L'idée du vote obligatoire, bien que novatrice pour la Côte d'Ivoire, n'est pas sans précédent à l'échelle mondiale. En Europe, par exemple, plusieurs pays ont adopté cette mesure depuis de nombreuses années. En Belgique, le vote est obligatoire depuis 1893, avec une amende pour les électeurs absents. De même, en Grèce, le vote est considéré comme un devoir civique, tandis qu'il est également obligatoire dans des pays comme la Thaïlande, l'Égypte, le Gabon ou le Liban.

Alors que l'Udcy propose ces réformes dans le but louable d'encourager la participation politique des jeunes et de revitaliser le processus démocratique en Côte d'Ivoire, certains pourraient soulever des préoccupations quant à l'impact de la mise en place du vote obligatoire. Faut-il voir cette mesure comme une étape nécessaire vers une démocratie plus inclusive, ou bien comme une restriction des libertés individuelles des citoyens ?

(Commenter) (Signaler)

Image de Politique. L'Union démocratique et Citoyenne (Udcy) a récemment mis en avant une série de propositions visant à dynamiser le paysage politique ivoirien, notamment en encourageant la participation des jeunes. Avec plus de 77 % de la population composée de jeunes, dont une majorité a moins de 26 ans, l'enjeu de leur implication dans les processus électoraux est crucial pour l'avenir démocratique du pays. Une proposition ambitieuse : le vote obligatoire Le secrétaire général de l'Udcy, Douca Marcellin Kouadio, a pris la parole lors d'un événement à Abidjan pour présenter ces propositions. Parmi celles-ci, la plus marquante est sans doute la proposition de rendre le vote obligatoire en Côte d'Ivoire. Cette mesure, largement débattue dans d'autres pays, vise à inciter les jeunes à s'engager davantage dans la vie politique dès leur majorité. « Il faudra rendre le vote obligatoire en Côte d’Ivoire, en vue d’inciter les jeunes à la chose politique », a souligné M. Kouadio lors de son allocution publique. Cette proposition, si elle était adoptée, pourrait potentiellement transformer le paysage électoral en garantissant une participation plus large et diversifiée. Outre la question du vote obligatoire, l'Udcy propose également une révision des conditions d'éligibilité pour les candidats aux différentes élections. Notamment, elle préconise de fixer à 25 ans l'âge minimum pour se présenter à l'élection présidentielle et aux élections sénatoriales, alignant ainsi ces critères sur ceux déjà en vigueur pour les élections législatives. « Tout candidat aux élections législatives et sénatoriales doit être parrainé par un parti ou groupement politique puisque ce sont des postes politiques », a souligné M. Kouadio, mettant en avant la nécessité d'un soutien institutionnel pour les candidats. Par ailleurs, l'Udcy demande également une révision à la baisse de la caution exigée pour les candidats à la présidentielle, la fixant à 100 millions FCFA, contre 50 millions FCFA actuellement. Un exemple à suivre : le vote obligatoire dans d'autres pays L'idée du vote obligatoire, bien que novatrice pour la Côte d'Ivoire, n'est pas sans précédent à l'échelle mondiale. En Europe, par exemple, plusieurs pays ont adopté cette mesure depuis de nombreuses années. En Belgique, le vote est obligatoire depuis 1893, avec une amende pour les électeurs absents. De même, en Grèce, le vote est considéré comme un devoir civique, tandis qu'il est également obligatoire dans des pays comme la Thaïlande, l'Égypte, le Gabon ou le Liban. Alors que l'Udcy propose ces réformes dans le but louable d'encourager la participation politique des jeunes et de revitaliser le processus démocratique en Côte d'Ivoire, certains pourraient soulever des préoccupations quant à l'impact de la mise en place du vote obligatoire. Faut-il voir cette mesure comme une étape nécessaire vers une démocratie plus inclusive, ou bien comme une restriction des libertés individuelles des citoyens ?

(1) Répondre

Dr Simone Ehivet Gbagbo Appelle À Réformer La CEI Pour l'Élection Présidentielle / Élection 2025: L'Uj-RHDP Affiche Sa Puissance Avec La Jeunesse De Yopougon / Tidjane Thiam Propose Une Solution Au Problème D'Électricité En Côte d'Ivoire

(Remonter)

Ivoireland - Copyright © 2012 - 2024 Tous droits réservés.
Avertissement: Chaque membre est responsable de tout ce qu'il/elle poste ou télécharge sur Ivoireland.